۩ Jour 2 – Istanbul … Aya Sofya (Sainte Sophie)

De loin, son imposante stature ocre rosée interpelle et invite à la découverte de cette magnifique oeuvre de l’architecture byzantine !

La basilique Sainte-Sophie ou Aya Sofya en turc signifie « sainte Sagesse ». C’est une ancienne église chrétienne de Constantinople du VIème siècle, devenue Mosquée sour le règne du sultan Mehmed II. Elle est érugée sur la péninsule du vieil Istanbul. Depuis 1934, elle n’est plus un lieu de culte mais un musée. Son esplanade est à la mesure de la gloire de Byzance. Souvent surnommée la Grande Église, la basilique est dédiée au Christ, « Sagesse de Dieu », selon la tradition théologique chrétienne.

DSC01537

La Basilique musée Aya Sofya

Depuis 1934, elle n’est plus un lieu de culte mais un musée. Son esplanade est à la mesure de la gloire de Byzance. Souvent surnommée la Grande Église, la basilique est dédiée au Christ, « Sagesse de Dieu », selon la tradition théologique chrétienne.

DSC01538

La fontaine pour les ablutions

La basilique actuelle est la troisième à avoir été construite à cet emplacement: la première qui fut érigée par Constantin II, Elle fut en grande partie incendiée lors du soulèvement de 404. Théodose II la fit restaurer et la deuxième église ouvrit ses portes en 415, mais l’église fut une deuxième fois détruite par le feu suite de la Révolte de Nika (nika étant le cri du peuple qui signifiait “victoire” durant les jeux) contre l’Empereur Justinien en janvier 532. Reprenant le contrôle très rapidement, Justinien entrepris la reconstruction dès février 532,  qu’il dédia à la Divine Sagesse “Theia Sophia” (le nom “Haghia Sophia” ou en turc “Ayasofya”). Il fit venir des matériaux des différentes parties de l’Empire, et des colonnes (roses) provennant du Temple d’Artémis à Ephèse et d’autres temples paiens antiques comme à Pergame furent pillés pour la constructionde l’église (c’est pas moi qui le dit, c’est le guide !). Une fois la construction terminée, la basilique fut inaugurée le 27 décembre 537 et devint le principal centre religieux du monde byzantin.

 

DSC01539

Vestiges dans le fossé de la Basilique

DSC01540

L’entrée de la Basilique

DSC01541

DSC01542

DSC01543

Pierre de la basilique commandée parThéodose II, se trouvant aujourd’hui dans le fossé à l’entrée de la basilique, etmontrant l’Agneau de Dieu

DSC01544

Les jardins de Sainte Sophie où il fait bon flaner, y déguster un bon cay …

DSC01545

L’entrée

DSC01546

Les fresques des plafonds (rez-de chaussée), les teintes sont chaudes, les peintures d’ocres et d’or !

DSC01547

DSC01548

Les magnifiques coupoles ornées de dorures, d’ocres … mais qui s’abîment avec l’humidité et les affres du temps qui passe …

DSC01549

DSC01550

DSC01551

L’Omphalion, endroit où les empereurs Byzantains étaient couronnés, et c’est ici que l’on peut voir la marque du centre du monde, selon l’Empire Romain d’Orient, symbolisé par une mozaïque sur le sol.

DSC01552

La loge du Muezzin, à droite, et celle du Sultan à gauche. On peut encore admirer les énormes écussons aux noms des Prophètes, caligraphiés en or sur un fond vert

DSC01553

DSC01554

Vue de l’abside et en face, le mirhab, du 1er étage

DSC01555

Le plafond de la grande galerie (loge de l’Impératrice), située au premier étage

DSC01556

L’immense galerie fait le tour de l’édifice et est éclairée par de nombreuses fenêtres, dont 2 nous permettent de photographier les mînarets de Sultanahmet Camii (mosquée bleue)

DSC01557

Sources wikipedia.org & guide-martine.com

Photo0276

La colonne suante (ou colonne à la goutte d’eau) dans la basilique

Selon la légende, lorsque le roi Justinien, souffrant de terribles migraines, appuyait son front sur la pierre de la colonne, il se sentait soulagé !

Aujourd’hui, on lui attribue de nombreuses vertus dont celles du pouvoir d’exaucer les voeux, ôter les maux de tête et favoriser la maternité. Pour cela, il faut glisser le pouce dans le troun en posant la main à plat collée sur la paroi, et réussir un tour complet en formulant son voeu …