Paris XIVème : rue Daguerre

La rue Daguerre est une rue du 14ème arrondissement de Paris. Elle tire son nom de Jacques Daguerre, l’inventeur du daguerréotype*.

* Le daguerréotype est un procédé photographique. À la différence des photographies modernes, il s’agit d’une image sans négatif, exposée directement sur une surface en argent polie comme un miroir.

Rue Daguerre - Décembre 2008

Rue Daguerre - Décembre 2008

La rue Daguerre commence Avenue du Général Leclerc (en allant sur Alésia) et se termine Avenue du Maine (non loin de Montparnasse). Ses quartiers : Plaisance, Gaïté, Petit Montrouge. Cette rue est connue et fréquentée pour son activité villageoise. Le quartier est habité par de nombreux artistes. Elle est piétonne de l’ Avenue du Général Leclerc à la rue Boulard. Dans la partie piétonne, il y avait autrefois un sympathique marché couvert, mais détruit  au début des années 1990.

rue Daguerre

rue Daguerre

Le Café Daguerre : Agréablement situé à l’angle de la rue piétonne du même nom et de l’Avenue du Général Leclerc, au cœur d’un quartier commerçant à l’ambiance “village”, le café Daguerre est un endroit où l’on se sent bien. Le cadre est très chaleureux, tout en bois et tons chauds, de belles tables rondes (peut-être un peu serrées !) un joli carrelage coloré. Cuisine traditionnelle variant tous les jours, bons vins avec des grands crus, grands alcools, excellent expresso…  La réputation du Café Daguerre n’est plus à faire, d’ailleurs la fréquentation assidue de la clientèle en dit long ! Très agréable autant l’été que l’hiver (terrasse couverte et chauffée aménagée pour les fumeurs) grâce à la terrasse modulable, ouverte sur les larges baies vitrées. Nous avons beaucoup aimé l’ambiance qui y règne ! C’est un bar-brasserie populaire où l’on peut manger à toutes heures un sandwich ou des recettes plus élaborées : les rencontres se font autour d’un pavé de boeuf gratin dauphinois, une andouillette de Troye grillée, des crêpes… En plaisantant avec les sympathiques serveurs dans le salon tamisé par les lueurs oranges, chacun trouvera son bonheur dans la carte des boissons également bien fournie. La petite cave à cigare dépannera même les fumeurs !

La Médina : Ce petit endroit réserve bien des surprises. Vous y retrouvez un petit avant ou après-goût de vacances au Maroc. Le pain est fait sur place et dégage plein d’aromes. Les plats sont variés et agréablement parfumés et des prix abordables.

 Café d’Enfer :  Café d’enfer (partie rue piétonne) : Sur cette rue agréable, le Café d’Enfer attire les jeunes branchés du coin. Editeurs, acteurs, écrivains, présentateurs télé … apprécient la quiétude du quartier et l’ambiance du lieu. Ouvert sur la rue par une  terrasse, sa déco est cosy, élégante et suffisamment design pour qu’on ne s’y ennuie pas. Le service est prévenant et le produit frais. Soupes légères, poissons marinés, viandes tradi et l’incontournable P’tit d’Enfer, un mi-cuit chocolat AOC …

 

Quelques commerces rue Daguerre …

A partir de 6h du matin jusqu’à 20h généraralement, la rue Daguerre est une vraie fourmillière … les commerçants s’activent très tôt dès le retour de Rungis, étalent leurs produits frais, et le soir il est agréable de sentir les odeurs alléchantes des plats préparés sous vos yeux, les poulets rôtis … le commerce qui me fascine le  plus est la poissonnerie ! Un choix varié de poissons et crustacés très joliment présentés !

Pain d'épices

Pain d'épices

 

Pour fêter l’anniversaire d’un ami, nous sommes allés déjeuners dans un restaurant rue Liancourt, tout à côté de la rue Daguerre :

Les Petites Sorcières : Ghislaine Arabien, l’ancienne chef de Ledoyen, est depuis Noël 2007 derrière les fourneaux où elle apporte sa touche toute nordique en cuisine. La cuisine est en toute simplicité mais délicieusement préparée et servie copieusement. Un Restaurant dans la pure tradition. Le service est efficace et reconnaît ses habitués du quartier. Le Restaurant Les Petites Sorcières est à découvrir entre amis, à deux pas de Denfert Rochereau, Rue Liancourt ! Sa cuisine est de type bistrot dans une ambiance chic ! Nous y avons fêté l’anniversaire d’un ami ! Au menu : huîtres, poisson divinement cuisiné sur son lit de petits légumes, Tiramisù au dessert pour les uns, viande rouge savemment préparée et ile flottante pour d’autres …

Ghislaine Arabian vient elle-même de table en table pour prendre les commandes. Grand nombre de clients ont déjà leurs petites habitudes et se font taquiner par le franc-parler de leur hôte. “Alors qu’est-ce qui vous ferait plaisir ce midi ?”  ! Les fruits et les légumes viennent de la production de maraîchers Claude et Catherine Galiène, le pain est fabriqué par le boulanger Jean-Luc Poujauran et les fromages par Aurélie Obadia. Pour laisser le temps de choisir son menu, du pain, quelques radis sont disposés sur la table avec un morceau de beurre salé. Nous avons beaucoup aimé l’ambiance bistrot de ce restaurant tout en gardant un côté “chicos” accessible à toutes les bourses.

Rue Daguerre sous la neige !

Rue Daguerre sous la neige !