Site antique de Butrint (1)

 

Au départ de Aghios Saranda, on emprunte une petite route qui réserve de beaux panoramas sur les plages vierges et les iles répandues, sur l’île de Corfou, dans le sud du pays. Cette route est actuellement en travaux, il faut compter 1h en car. Puis on arrive sur le site antique de Butrint (Butrinti), désignée par l’UNESCO Patrimoine Mondiale de l’Humanité en 1997. Le site, habité depuis les temps préhistoriques, fut successivement le siège d’une colonie grecque, d’une ville romaine, puis d’un évêché. Après une époque de prospérité sous l’administration de Byzance, puis une brève occupation vénitienne, la ville fut abandonnée par sa population à la fin du Moyen Âge à cause de la présence de marécages voisins. Le site archéologique actuel est un conservatoire des ruines représentatives de chaque période du développement de la ville. Il est décrit par Virgile qui y fit s’arrêter Enée lors de son périple et que Racine y situe son Andromaque.

 

P9040774

Les superbes colonnes antiques accueillent le visiteur à l’entrée du site

P9040663

Al’entrée du site, les vestiges d’une tour vénitienne et d’une maison romaine

Les vestiges de l’ancienne cité datent du 3ème siècle avant J.C. On y trouve les vestiges romains, chrétiens byzantins, avec théâtre, acropole, arènes, bains romains, basilique et baptistère byzantins, entourés d’une grande et haute muraille pour se protéger des pirates et autres envahisseurs.

 

P9040670

Ici, les dirigeant de pays étrangers sont invités à planter un arbre symbolique. Un pierre posée devant chaque plantation indique qui en est à l’origine.

P9040674

Une vue générale sur la ville antique

Au cours des siècles, l’ancienne villa a disparu sous les couches de limon et de végétation, mais les archéologues ont découvetr l’une des meilleures ruines d’une ville existante en Méditerranée. Tout au bord du lac de Butrint, ou l’ancienne ville de Bouthrote est située, on retoure plus de 2500 ans en arrière.

 

P9040677

Le temple d’Asclepios et théâtre

P9040683  P9040691

1) Hypocauste des thermes … derrière se trouve le bain romain pour les ablutions

2) Sur certaines pierres de l’arène figure le nom des esclaves affranchis par leurs “maîtres”

P9040690

Le théatre romain et les arènes. Durant l’année des spectacles et festivals sont présentés dans le théâtre. Les albanais ont été obligé de faire un plancher car l’eau stagne.