°o° – Le manoir Ravenswood ou “Phantom Manor”

Comme la plupart des attractions des parcs Disneyland, Phantom Manor a été imaginée à partir d’une légende et voici l’histoire de Phantom Manor à Disneyland Resort Paris …

L’histoire de Phantom Manor est indissociable de la vie de Thunder Mesa, petite ville construite au pied de « Big Thunder Mountain ». Une ancienne légende indienne raconte que Big Thunder Mountain recèle de grandes richesses gardées par un oiseau, l’oiseau de tonnerre, et que quiconque tentera de s’approprier ces richesses déclenchera la colère de l’oiseau qui ébranlera la montagne de ses battements d’ailes, dans un bruit de tonnerre, tuant ainsi les voleurs. Dans Big thunder mountain la légende est symbolisée. L’or est au fond et le battement des ailes de l’oiseau de tonnerre fait tomber (presque) les énormes blocs de rocher sur les wagons.

DSC00235

Phantom Manor et Molly Brown Riverboat

Nous sommes en 1860, Henry et Martha Ravenswood ont fait fortune en fondant la Thunder Mesa Mining Co qui exploite les richesses de la montagne. Ils sont les propriétaires d’un superbe manoir de style victorien. Mélanie, leur fille, est en grande préparation de son mariage lorsque survient la catastrophe :  un tremblement de terre, déclenché par une explosion dans la mine, vient de frapper Thunder Mesa. Le manoir, hors de la ville, est intact mais on déplore au moins deux victimes : Martha et Henry Ravenswood n’ont pas survécu à l’explosion.

DSC00225

On peut se recueillir sur leur tombe, située au cimetière de Boot Hill, qui avant de devenir le lieu de sépulture des habitants de Thunder Mesa était le cimetière privé du manoir. Ne dit-on pas aussi que la grande tombe sans nom renfermerait le corps de Mélanie et que celle-ci ne serait pas encore morte puisqu’on entend battre son cœur ?

DSC00182

L’entrée du manoir

Malgré la mort de ses parents, Mélanie et son amoureux décidèrent de s’unir … Le jour du mariage et pour une raison inconnue, le fiancé ne s’est pas présenté. La future mariée a eu tellement le cœur brisé qu‘elle s’est durant des années, du moins c’est ce que l’on pensait en ville. De Thunder Mesa, on pouvait l’apercevoir de temps à autres à une fenêtre, toujours revêtue de sa robe de mariée. Elle ne ressortira jamais du manoir. Nul n’a sit si elle était en vie ou déjà fantôme car les habitants de la ville n’osaient s’approcher pour connaitre la vérité.

DSC00183

Portrait de Mélanie, dans l’ascenseur … l’un des 4 portraits qui durant la descente s’allongeront alors que le plafond s’élèvera, au son d’une voix frissonnante nous racontant l’histoire de la maison … Attention à ne pas réveiller le “Phantom” !!

C’est à partir de cette époque que l’on commença à appeler le manoir « Phantom Manor ».Ce n’est que plusieurs années plus tard, que les fidèles serviteurs du manoir réapparurent à Thunder Mesa et commencèrent à raconter leur histoire et celle de leurs maîtres. Durant ces années ils avaient été terrorisés par les nombreux esprits de la maison et plus particulièrement par le maître absolu de ceux-ci, un fantôme particulièrement malfaisant qu’ils pensaient être Henry Ravenswood lui-même, courroucé au plus haut point par le projet de départ de sa fille et qui l’avait gardée jusqu’à la fin de ses jours dans le manoir. Six années après le drame, ce sont les serviteurs qui seront enterrés près de leur maître au cimetière de Boot Hill.

DSC00185

Les tableaux qui changent … la vie et la mort sur les deux tableaux représentant Miss RAVENSWOOD, puis le bateau fantôme et le cavalier de l’apocalypse.

DSC00186

DSC00188

DSC00189

Le grand escalier … Nous voici en début de parcours dans les “Doom Buggies”, et nous entrons dans la maison hantée  par un grand corridor …

DSC00190

DSC00191

 

DSC00194

le petit salon de musique

Sans titre 2

La grande salle du bal …. Nous sommes dans les “Doom Buggies” au-dessus de la salle et notre regard plonge sur une réception funeste, les invités étant transformés en fantômes. (Ce ne sont pas des hologrammes comme on pourrait le croire de prime abord, mais des projections sur vitre)

DSC00202

Le “Phantom” Henry RAVENSWOOD

DSC00203

Le gardien du cimetière, revenu sous forme de chien

DSC00207

Les animatronics, 1 quatuor de bustes prenant vie en chantant une version du thème musical de Phantom Manor : Grim Grinning Ghosts

DSC00210

La petite ville de l’Ouest américain : Phantom Canyon et son saloon

DSC00211

DSC00212

Le pendu, en fin de parcours, sans doute le fiancé de Mélanie …