Lieusaint, petit village briard

 Lieusaint, c’est à dire ” lieu Saint ” (locus sanctus pour les romains – loco sancto pour les mérovingiens) doit son nom aux fêtes gauloises qui s’y déroulaient il y a plus de deux mille ans. 

Le village de Lieusaint, se trouve en Seine et Marne à quelques 33 km de Paris, 15 km de Melun, 35 km du parc Disneyland, 30 km de Fontainebleau et 7 km d’Evry en lisière de l’Essonne. Il est bordé par la forêt de Sénart et la forêt de Rougeau. C’est un village qui comptait environ 1000 âmes au début des années 80 et qui depuis s’est épanoui en petite ville de quelques 10 000 habitants. Lieusaint est l’une des 1o villes composant la ville nouvelle de Sénart, jumelée avec Mederdra (Mauritanie) depuis 1987, avec Blomberg (Allemagne) depuis Juin 2009.

Habitant sur la commune depuis quelques 25 ans, j’ai eu le privilège de voir le village se transformer en petite ville  … À l’origine, Lieusaint était un village-rue de la Brie, composé d’une voie pavée (l’ancienne RN5 puis RN6, respectivement Paris-Genève et Paris-Modane), le long de laquelle s’égrènait une église (St Quintien), des habitations et quelques fermes.

P1070005 PC190003

Janvier 2010, il a neigé sur Lieusaint  !

 20743_1282887106847_1070171812_846561_4850534_n

Rue de Paris

La Rue de Paris, rue principale de Lieusaint, est une partie de l’ancienne RN 6 qui va de Paris à Modane, puis direction l’Italie. A l’heure actuelle, la RN 6 se situe sur le Bd Schoelcher, qui coupe l’ancien quartier du Moulin à Vent et le nouveau quartier de La Pyramide.

 untitled

“Le coeur du village” c’est ainsi qu’on le nomme ici car Lieusaint a su préserver son authenticité.

Le Terme Boréal : c’est à Lieusaint que l’on trouve l’une des 3 bornes du “mètre étalon” : La pierre milliaire de Lieusaint fut naguère utilisée comme l’un des trois points de repère pour le calcul de la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre, c’est-à-dire le mètre. Elle se situe rue de Paris, en face de l’hôtel « Le Flamboyant ».

P3020001

Le Terme Boréal

Un peu d’histoire : une commission de l’Académie des sciences décide de prendre une unité de longueur comme base du nouveau système, cette unité devant être une fraction simple de la longueur du méridien de Paris. La loi du 30 mars 1791 ordonne la mesure du méridien entre Dunkerque et Barcelone. Les astronomes Delambre et Méchain débutent les travaux en 1792. Le 18 germinal an III (7 avril 1795), la Convention décrète que l’unité de longueur, le mètre, sera un quarante millionième du méridien. L’équipe Delambre entreprend alors les mesures entre Dunkerque et Rodez. Une base de mesure est installée en Seine-et-Marne et trois bornes sont placées au sud de Melun, à Champceuil et à Lieusaint. La borne de Lieusaint se présente sous la forme d’un parallélépipède de base carrée surmonté d’un pyramidion. Elle porte les inscriptions suivantes : ‘ Terme Boréal ‘ sur la face côté route, et ‘ Base Lieusaint-Melun ‘, sur la face regardant Melun. Ce signal est à l’origine entouré de seize bornes verticales disposées en cercle.

P3020003

Le Terme Boréal

Ancienne plaque de la RN 5 (devenue ensuite RN 6) puis rue de Paris – à Lieusaint.

20743_1282886466831_1070171812_846556_5819721_n

La mairie, vue du parc : L’hôtel de ville et plusieurs services municipaux sont installés dans l’ancienne demeure de la famille Alfroy. Charles-Thomas Alfroy était le pépinièriste du Roy de France. 

P1070001

Rue de Paris

Ce village possède une histoire comme l’attaque du courrier de Lyon qui eut lieu entre Lieusaint et Vert St Denis… Pendant la nuit du 27 au 28 Avril 1796, la malle-poste qui va de Paris à Lyon est attaquée par cinq individus. Les deux postillons sont assassinés, et le contenu de la malle-poste est volé : il se composait de quatre-vingt mille livres en monnaie et sept millions de livres sous forme d’assignats (monnaie durant la Révolution Française) destinés aux armées d’Italie. Avant l’attaque, les comparses de l’affaire du courrier de Lyon passèrent la nuit du 27 au 28/04 1796 à Lieusaint.

20743_1282886546833_1070171812_846558_2950991_n

L’église St Quintien (XIIe siècle) 

L’église Saint Quintien : Saint Quintien, décédé en 669, officiait à Lieusaint. La paroisse lui est dédiée et une fontaine miraculeuse, mentionnée dans les textes anciens, censée guérir la fièvre, porte également son nom. La fête du saint patron est célébrée le 14 juin. D’un édifice du XIIe siècle, l’église conserve la partie basse de la tour qui surmonte le choeur. Les petites colonnades voisines datent du XIIIe siècle. Dans le choeur se trouvent des tombeaux datant des XIIIe et XIVe siècles : une tombe sur laquelle est figuré un chevalier presque entièrement recouvert d’un bouclier et qui semble contemporaine de la construction, à en juger des restes des écritures. Deux autres pierres représentent deux prêtres revêtus de l’habit sacerdotal. L’un, décédé en 1344, tient un calice dans les mains ; l’autre, mort en 1367, a les mains jointes. Vers 1138, l’église est donnée à l’abbaye d’Hières, aujourd’hui appelée Yerres, dans l’Essonne, par l’évêque de Paris Étienne de Senlis. La donation est confirmée par une bulle d’Eugène III, en 1147. Comme le mentionne le pouillé de 1648, l’abbesse de Yerres a toujours conservé la présentation de la cure. En 1627, le curé de Lieusaint est André du Saussay, qui devient par la suite évêque de Toul. Le clocher abrite encore une cloche fondue en 1721 par la famille Gadiveau. Les vitraux sont, eux, de facture moderne et signés Brienner.

20743_1282886426830_1070171812_846555_6795949_n

Le parc de la mairie, sous la neige !

Lieusaint est implanté sur les anciennes pépinières du Roy de France dont les végétaux servaient pour l’ornement des châteaux. D’ailleurs un chemin piétonnié porte le nom de l’allée Royale. Elles ont été créées en 1702 par Charles-Thomas Alfroy. En 1790, un catalogue propose une liste de 227 sortes d’arbres et arbustes et de 153 variétés d’arbres fruitiers. Dès l’origine, l’établissement de Lieusaint suscite la concurrence. En 1751, Moreau de la Rochette entreprend une exploitation sur son domaine proche de Melun, malgré la pauvreté du sol. Selon un dicton, ‘ la terre de la Rochette vaut bien 30 sous l’arpent lorsqu’il y a un lièvre dessus et qu’une poule y meurt de faim en pleine moisson ‘. Cependant, en 1780, le domaine produit 7 millions de plants de toutes espèces. Les plantations de Lieusaint demeurent dans la famille d’Alfroy jusqu’en 1848. Elles sont ensuite reprises par Ausseur, puis par Duval, qui développent l’entreprise. Les Duval sont les ultimes propriétaires des Pépinières de Lieusaint, désormais fermées.

PC190001

L’entrée de Lieusaint, par la Rue Pierre Méchain

Dans le patrimoine lieusaintais on trouve également un joli petit lavoir réaménagé, le lavoir Saint Quintien. Il se trouve sur la route qui mène en forêt de Sénart (ancienne RN 6) en direction de Tigery.

P3040009

P3040010

Le lavoir Saint Quintien

P3040012

Le canal des Allées d’Ormoy où il fait bon se promener … des couples de cygnes y ont élus domiciles et chaque année des cygneaux naissent dans l’espace qui leur est consacré. Durant l’été difficile de dormir les fenêtres ouvertes en cas de fortes chaleurs car des centaines, peut-être des milliers de grenouilles coassent dans le canal !!

P3040015

Le canal des Allées d’Ormoy

P3040016

Le canal des Allées d’Ormoy

Canal d’Ormoy

Les sites du Ru des Hauldres et du bois de la Flâche, réaménagés depuis quelques années, promettent aux promeneurs 3h de balade et de découverte de la nature. Ils longent la ceinture Nord/Est de la ville. Et si vous y regardez de plus près, peut-être apercevrez-vous ici ou là des statues … les statues dédiées à Dame Bleue, la fée protectrice de la commune (Ru des Hauldres) …

Bassin des Hauldres

village_de_montagne_37456

Le Ru des Hauldres en hiver (bassin des Hauldres)

 

La légende de Lieusaint … la fée Dame Bleue

afiDBA3 2010 P5290183

fête de la Dame Bleue … Edition 2010

P5290169

La troupe théâtrale : Le Mélo des Mots

En effet, depuis Décembre 2002, Lieusaint renoue avec ses légendes et fait revivre le mythe de la Dame Bleue durant le Solstice d’hiver. Mais à partir de 2010, la fête se célébrera le dernier Samedi du mois de Mai, pour le Solstice d’été. Cette année, la fête aura lieu le Samedi 29 Mai.

P5290171

P5290180 untitled

P5290191

Danse Africaine et D’jembé

Fête de la Dame Bleue 2012

Fête de la Dame Bleue 2012 sur le thème “les bonheurs”

 

Les bonheurs s’affichent sur les rues et trottoirs, et sur les panneaux lumineux de la ville ! 

 

Souvenirs …

32249_1392701092128_1070171812_1113235_2422932_n

Lieusaint vu du ciel à bord d’un cessna en 2001 !

untitled

Décembre 2010 …

lieusaint2

Parc de la Mairie

 montagne-neige-route

Le jardin de la Méridienne

jardin méridienne lieusaint

PC200002

Rue des Pins

PC200013

Rue de Paris

Et pour la première fois à Lieusaint, le 19 Septembre 2010, a eut lieu la parade des voitures à pédales, puis une manche comptant pour le championnat …

120793618448

De jolies voitures, toutes plus imaginatives les unes que les autres

Lieusaint 2014 …

P1010559

Vues de l’espace du ru des Hauldres

P1010563

P1010564

P1010611

Les jardins “Méridienne”

P7020003

Pique-nique sympathique “alla turca” dans le parc de l’Eglise