Isparta, capitale de la rose

La Rose Turque (Rosa Damascena ou rose de Damas). Il y a 3 grands producteurs de roses au monde … le Maroc, l’Iran … et la Turquie, plus précisément dans la région d’ Isparta !

20070602103059-1

Les photographies qui suivent sont prises lors d’une expo photos intitulée  » les roses d’Isparta » réalisée par Arthur Thévenard, photographe orientaliste, que j’ai rencontré lors d’un projet professionnel. Isparta est une ville située dans le sud-ouest de la Turquie. La ville est lovée au cœur d’une vallée au bord d’un grand lac, et les montagnes se profilent au loin. Les habitants de la vallée cultivent depuis des générations des roses odorantes particulières destinées à la production d’huiles essentielles. A ce titre, elle est la région des roses en Turquie. L’huile essentielle extraite se vend à prix d’or car il faut 1 tonne de fleurs pour obtenir moins de 90 grammes d’huile essentielle !! Cette huile a la particularité de ne pas être distillée à la vapeur d’eau, effectivement, elle est exprimée des boutons floraux par enfleurage … ce qui explique le peu de quantité de produit obtenu au vu du nombre de fleurs utilisées. A partir de l’huile essentielle sont fabriqués des produits de cosmétologies, soins corporels, parfumeries et alimentaires.

Les bienfaits de l’huile essentielle de rose : L’huile essentielle de Rose est un tonique et un fortifiant général. Elle apporte calme et réconfort. Elle est utile dans les périodes de deuil et de tristesse. Elle permet aussi de stabiliser les humeurs, particulièrement après un accouchement.

les-roses

Photo : Arthur Thévenard

Propriétés : Antidépresseur, Aphrodisiaque, Astringent, Hydratant, Hémostatique, Remontant, Régulateur, Régénérateur cellulaire, Stimulant.

Indications : chagrin , Chakra du coeur , Choc émotionnel , Dépression , Eczéma , Frigidité , Hémorrhagie , Impuissance , Peau sensible , Peau sèche , Peau vieillissante , Rides , Système de reproduction féminin , Tension nerveuse , Tristesse.

Photo : A. Thévenard

Photo : A. Thévenard

Arthur possède des flacons d’extrait d’ huile essentielle de rose qu’il m’a fait tester et j’avoue que pure, cela ne sent pas très bon, l’odeur est très forte !

Modes et précautions d’utilisation : Usage externe (diffusion, massage et bains) et interne. Tenir hors de portée des enfants. Fortement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitant. Réchauffer le flacon avant utilisation car l’huile à tendance à figer. Bien se renseigner avant utilisation sur le nombre gouttes à utiliser !

 

Photo : A. Thévenard/ ramassage des sacs de pétales de roses

La coutume : lorsque vous franchissez le seuil d’une maison turque, votre hôte vous verse quelques gouttes d’eau de rose dans le creux de la main en signe de bienvenue !

Une recette pour faire de l’eau de rose maison :

 

– Faire bouillir 1/4 de litre d’eau minérale

– Jeter dans l’eau bouillie une poignée de pétales de roses de jardin non traités

– Laisser infuser 20 mn; le temps de laisser le liquide refroidir, filtrer et verser dans une bouteille en verre

– Imbiber un coton et appliquer après le démaquillage

Vous pouvez conserver cette préparation durant une semaine au réfrigérateur.

 

Photo : A. Thévenard/Alembic pour extraire l'huile essentielle de roses

Photo : A. Thévenard/Alembic pour extraire l’huile essentielle de roses

La rose d’ Isparta en confiture : je connaissais la confiture de Rose de Provins mais depuis que j’ai découvert la confiture aux pétales de rose turque lors d’un premier séjour à Istanbul, je n’achète que celle-là ! Et oui, lors des petits déj’ à l’hôtel, on vous sert différentes confitures dont celle de rose !

Très bon marché dans les magasins en France vendant des produits turcs (environ 1,70€ le pot), elle est excellente et très parfumée. Lorsque vous en dégustez ne vous étonnez pas de trouver de vrais pétales dans le pot !

La confiture de rose c’est absolument divin sur les crèpes et dans les yaourts, sur le fromage blanc et aussi à la cuillière dans le pot ! On trouve également des lokums parfumés à la rose.

p3210005

 

Une recette pour faire la confiture de rose :

prep : 30 mn, cuisson : 30 mn. (pour 2 pots de 500 g )

– 500 g de pétales de roses bien préparés (couper l’onglet un peu dur)

– 4 citrons

– 750 g de sucre.

Effeuillez les pétales, et recueillez en 500 gr. Posez dans une bassine d’eau froide. Ajoutez le jus d’1 citron. Laissez macérer jusqu’à ce que l’eau commence à se colorer. Retirez les pétales de l’eau, laissez égoutter. Préparez un sirop avec 750 g de sucre mouillé d’un demi-verre d’eau. Faites bouillir 5 mn. Posez les pétales dans le sirop en ébullition. Rétablissez l’ébullition, et laissez bouillir 20 mn. Ajoutez le jus de 3 citrons, mélangez et laissez bouillir 5 mn, puis, éloignez du feu. Attendez 15 mns et mettez en pots.

 

Photo : A. Thévenard

Une autre recette, sans le citron : –  500g de pétales de roses fraîches et odorantes
– 1,2kg de sucre en poudre
– 1 sachet de pectine
– 1 litre d’eau
– 30g de beurre

Faire macérer les pétales de roses dans l’eau pendant 3h en mélangeant souvent. L’eau doit se colorer légèrement. Verser l’eau et les pétales de fleur dans une bassine à confiture de préférence en cuivre. Couvrir et laisser mijoter à feu doux 4 à 5 min. Mélanger dans un bol la pectine en suivant les instructions du fabricant. En saupoudrer les pétales de roses. Porter et maintenir à ébullition 2 min sans cesser de remuer. Incorporer petit à petit le sucre et le beurre. Ramener à ébullition en mélangeant. Laisser cuire 2 min.
Mettre en pots et couvrir.

La pectine peut se faire en râpant une pomme, mettre dans une compresse stérile, la fermer et faire cuire avec les pétales.

Et pour terminer, une petite recette culinaire qui devrait nous enchanter les papilles :

meringue_sorbet_creme

 

Vacherin à la rose : meringue à la rose, sorbet framboise, crème fouettée aux baies roses :

Meringue:
100 g de blanc d’oeuf
200 g de sucre
Quelques pétales de rose
1 goutte d’huile essentielle de rose

Sorbet framboise
5 dl de sorbet framboise
1 barquette de framboises fraîches

Crème fouettée aux baies roses
3 dl de crème liquide
30 g de sucre glace
1 goutte d’huile essentielle de baie rose

Meringue :
Dans un batteur à vitesse moyenne, battre les blancs en neige, incorporer le sucre en plusieurs fois. Terminer en incorporant les pétales de roses ciselées et l’huile essentielle de rose.
Poser une feuille de papier sulfurisée sur la plaque du four, avec un compas, dessiner 2 cercles de 20 cm de diamètre environ. A l’aide d’une poche douille, coucher la meringue sur ces empreintes sur une hauteur de 1cm environ. Cuire les meringues au four à 80°, 3h.

Crème fouettée :
Fouetter la crème avec le sucre, lorsque celle-ci devient de bonne tenue, incorporer l’huile essentielle de baie rose.

Montage :
Poser un premier disque de meringue dans un plat de service. Masquer avec le sorbet framboise. Recouvrir du 2ème disque de meringue et à l’aide d’une poche douille cannelée, couvrir et décorer de crème fouettée. Terminer en disposant les framboises. Servir aussitôt ou réserver au congélateur… Bon Appétit … Afiyet Olsun !

Photo : A. Thévenard / ramassage dans les champs de roses

Photos : A. Thévenard / ramassage dans les champs de roses

Photo : A. Thévenard

Photos : A. Thévenard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.