Aux délices de Nice …

 Hummmm une cuisine niçoise qui sent bon le Soleil !

En découvrant une région, un pays, on ne peut échapper à la découverte culinaire … c’est tout un art, une culture qui rapprochent les gens, créent des moment conviviaux … une découverte de nouvelles saveurs. En France, deux villes seulement sont associées à un label de cuisine, Lyon et Nice.

A Nice, on mange selon les saisons. Les repas abondent de crudités, fruits, légumes surtout en été comme le fameux « Pan bagnat » dont le nom signifie « pain mouillé » en niçois et qui est un sandwich aux légumes très célèbre dans le monde entier …  mais on peut aussi manger des repas chaud en été comme en hiver en dégustant   « la Socca  » , une crêpe à la farine de pois chiches, spécialité typique du Vieux Nice et qui était en effet un plat de pauvre  jusqu’au début du XXe siècle. Maintenant c’est devenu un plat incontournable et elle peut se déguster à l’apéritif tout comme la Bruschetta, d’origine italienne ! En dessert je vous propose la fabuleuse Tourte de blettes ! 

La table niçoise est devenue un véritable art de vivre. Souvent comparée aux cuisines provençales et italienne, la Cuisine Niçoise (Appellation d’Origine Contrôlée) s’inspire des couleurs et des saveurs du sud : salade niçoise, pissaladière, pan-bagnat, pistou, farcis, ratatouille et bien d’autres encore … Cette cuisine fait honneur aux produits régionaux. L’huile d’olive notamment est utilisée dans toutes les préparations culinaires ainsi que les plantes aromatiques telles le basilic, l’ail, le thym, ou la farigoulette …

1493570812

Label de la marque « Cuisine Nissarde, le respect de la tradition »

La création de la marque « Cuisine Nissarde, le respect de la tradition » a été initiée par l’Union Départementale des Offices du Tourisme et Syndicats d’Initiative des Alpes Maritimes afin de valoriser l’authentique cuisine niçoise. Les restaurateurs dépositaires de ce label s’engagent à présenter en permanence sur leur carte, menu ou suggestion au minimum trois spécialités niçoises.

Je vous propose de découvrir 4 recettes :

le Pan Bagnat

pan-bagnat

Photo www.cuisine-et-saveur.com

La base est 2 petits pains ronds, pour 2 personnes ou 4 si très bon appétit !

  • 5 belles tomates, bien rouges mais fermes
  • 4 petits poivrons verts
    • 5 belles tomates, bien rouges mais fermes
    • 4 petits poivrons verts
    • 2 paquets de cebettes (oignons verts)
    • 250 g de fevettes (jeunes fèves) selon la saison
    • 1 paquet de radis rouges
    • 150g de petites olives noires
    • 4 œufs
    • 300g de thon entier à l’huile d’olive
    • 12 filets d’anchois
    • Un demi verre d’huile d’olive
    • Vinaigre, sel poivre (avec modération)
    • 1kg de farine
    • 400g de beurre
    • 200g de sucre fin
    • 3 œufs + 1 pour dorer la pâte
    • 2 sachet de levure
    • 1 verre de lait
    • 1 verre de rhum
    • 1 pincée de sel
    • 1 citron
    • 2kg de feuilles de blettes (sans les côtes)
    • 6 belles pommes de reinettes
    • 200g de raisins secs à faire tremper 24heures
    • 200 g de confiture d’abricot
    • 200g de pignons
    • 1 verre de rhum

Couper les ingrédients en fines lamelles et répartir dans les petits pains. Ouvrir le pain, garnir le fond avec les ingrédients, saler, poivrer, arroser d’un tout petit peu d’huile d’olive, d’un tout petit peu de vinaigre (ou pas du tout….), recouvrir avec l’autre moitié du pain.Pour les tomates mettre environ une demi tomates par personnes. Pour les olives ne pas les mettre à l’intérieur mais plutôt prendre des cure-dents et les enfoncer dans le chapeau du pains !

La Socca

thumb-la-recette-de-la-socca---une-specialite-nicoise-2730

Photo : www.gralon.net

400g de farine de pois chiches

1 L d’eau

½ verre d’huile d’olive

Sel, poivre

1 plaque de cuivre très épaisse ((indispensable pour une meilleure cuisson )

Tamiser la farine, la délayer dans l’eau froide salée, la fouetter énergiquement. Huiler la plaque, y verser la pâte, bien mélanger à nouveau avec le fouet. Mettre au four. Faire cuire 15 minutes en surveillant et en remuant la plaque. Sortir la plaque quand la socca est bien dorée. Servir chaud et poivré.

 La tourte de blettes

tourte-de-blettes-a-la-nicoise-82568

Photo www.supertoinette.com

 Farce:

Ramollir le beurre, râper l’écorce du citron. Sur la planche à pâtisserie, faire une couronne avec la farine. Au milieu, casser les œufs, le sel, ajouter le beurre mou, le lait, le sucre, le rhum, et le citron. Bien mélangé. Saupoudrer de levure. Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse. Laisser reposer 1 heure. Pendant ce temps, couper les pommes en fines rondelles. Faire blanchir les feuilles de blette, les égoutter, les hacher.

Les mettre dans un plat creux, ajouter les raisins égouttés, la confiture, les pignons, le rhum Bien mélanger. C’est la farce. Couper la pâte en deux, pétrir chaque part en boule. Étendre chaque boule au rouleau pour la transformer en feuille.

Poser une feuille sur le fond d’un grand moule à tarte huilé, en la faisant légèrement déborder. Étaler une bonne couche de farce (1,5cm environ ) sur toute la surface. Tapisser la farce d’une couche de lamelles de pommes, bien posées les unes à cotés des autre. Recouvrir délicatement avec la deuxième feuille de pâte. Ourler ensemble, ou piquer ensemble avec la fourchette, pour unir la feuille du dessous avec celle du dessus. Badigeonner cette dernière avec un œuf battu, y faire quelques petites entailles aux ciseaux. Cuire à four chaud 35 minutes. Surveiller. Retirer du four, saupoudrer tout de suite de sucre.

 La Bruschetta

thumb-la-recette-de-la-bruschetta-1927

photo http://www.gralon.net

Pour la Bruschetta, pas plus simple et rapide à réaliser. Dans la cuisine italienne, la bruschetta est confectionnée de plusieurs façon mais la plus simple est réalisée à partir d’une tranche de pain grillé, on y frotte de l’ail cru et on y ajoute un filet d’huile d’olive ! Autrement, on peut y mettre de la tomate, du basilic, de l’ail et même du fromage si on veut et on gratine !

BON APPETIT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.