Marrakech, la perle du sud marocain

Magnifique Perle du Sud, Marrakech se dresse au pied des sommets du Haut Atlas. Entourée de remparts de couleurs rouge et ocre, elle est surnommée la « ville rouge ». Prestigieuse et envoûtante, Marrakech a donné son nom au royaume du Maroc. Fondée en 1062 par Youssef Ibn Tachfin de la dynastie Almoravide, la ville compte aujourd’hui 2 millions de Marrakchis. Troisième ville du Maroc par sa population après Casablanca (la capitale économique) et Rabat (la capitale), Marrakech demeure la capitale touristique du pays. La ville est divisée en 4 parties: 

  • La Médina et sa place Jemaa el Fna et ses souks
  • Guéliz: ses restaurants et le Jardin Majorelle 
  • L’Hivernage : la Ménara et sa vue sur l’Atlas 
  • Les palais de la Bahia et El Badi

 

PB210506

La place Djemaa El Fna, vue de la terrasse du Café de France

La ville est célèbre dans le monde entier pour sa palmeraie et son Minaret, monument le plus connu et le plus visible de la ville, la « Koutoubia » est à Marrakech ce que la Tour Eiffel est à Paris.

Le jour de notre arrivée, étant sur Marrakech dès 9h du matin, nous optons pour une visite guidée afin de prendre nos premiers repères et pouvoir nous orienter par nous-même ensuite. Nous voici donc devant la somptueuse Koutoubia, la célébre place Djemaa El Fna, le Palais de la Bahia, Les tombeaux saadiens et visite de la kasbah, puis les souks de la médina.

 

PB210452

La Koutoubia

La « Koutoubia » : Abdelmoumen, le premier souverain de la dynastie Almohade édifia cette mosquée au XIIe siècle. Son petit-fils Yacoub El Mansour acheva l’œuvre avec un superbe minaret, véritable chef-d’œuvre architectural d’influences hispano-mauresques. Chacune de ses faces est différente des autres ! L’ornementation envoûtante et l’équilibre des volumes font le prestige de cette tour.

 

PB210436

 

Véritable point de repère dans la ville, la « Koutabia » reste le minaret le plus haut de Marrakech avec ses 77 mètres. Au sommet, les 3 boules superposées dont le diamètre est décroissant symbolisent la Terre, l’Eau et le Feu. Dans le passé, la mosquée était l’une des plus importantes du Maroc. Véritable centre culturel, on y trouvait les principaux manuscrits de l’époque. La Koutoubia, littéralement « Mosquée des libraires » en arabe, doit son nom aux « kutubiyin » : marchands de livres et de manuscrits, qui venaient en grand nombre installer leurs échoppes sur le parvis de la mosquée dès le XIIe et XIIIe siècles.

 

PB210508

 

Elle se trouve à la place d’un ancien palais almoravide et fut construite suite à la destruction d’une première mosquée dont l’orientation n’était pas face à la Mecque.

 

PB210482

 

Ci-dessous : le Marabout ou Mausolée, situé sur la place de la Koutoubia. Notre guide nous informe que ce Marabout est dédié à une femme, élevée au statut de Sainte. Nous n’en connaissons pas le nom. Les gens peuvent déposer des offrandes en faisant un voeu. Dans le monde musulman, le mausolée est un monument à grande signification symbolique, érigé à la mémoire d’un haut personnage afin de permettre à son âme de passer de l’état terrestre à l’état céleste.

 

PB210479

Le Marabout d’une Sainte Femme

Ensuite direction Place Djemaa El Fna qui se trouve en face de la Koutoubia. Cette place est le véritable cœur de Marrakech. C’ est la place la plus célèbre du Maghreb et le centre social de la médina. Endroit le plus animé de la ville, c’est un lieu de rencontres et d’échanges depuis des siècles. Située à l’entrée du souk, « la place des trépassés », traduction littérale de Jemma el Fna, était autrefois une place d’exécution publique. La place est aujourd’hui un lieu de réjouissance où l’on peut admirer cracheurs de feu, dresseurs de singes et charmeurs de serpents.

 

PB210567

La place Djemaa El Fna

La place grouillait de monde jusque tard dans la nuit. Le spectacle était fascinant. On appréciait les jus d’orange pressée, les thé à la menthe bu du café de France. Le soir, la place était investie par des dizaines de restaurateurs ambulants. Nous n’avons pas osé y déguster de nouvelles saveurs … par peur du manque d’hygiène, mais la foule présente ne semblait pas se plaindre d’un quelconque mal de ventre. Au menu : pieds de veau, foie de dromadaire, tête de mouton, brochettes de kefta, escargots, calamars … Bon Appétit !

 

 PB190178

La mosquée de la kasbah près des tombeaux saadiens

Situés à côté de la mosquée de la Kasbah, les tombeaux saâdiens sont les seuls témoignages de la puissance et du raffinement de la dynastie saâdienne qui régna sur l’âge d’or de Marrakech de 1524 à 1659. Au début du XVIIIe siècle, le sultan Moulay Ismaïl avait en effet décidé de faire disparaître toutes traces de la magnificence de cette dynastie en demandant la destruction de tous les vestiges. Il n’osa toutefois pas commettre le sacrilège de détruire leurs sépultures et ordonna que l’on mure l’entrée de la nécropole. Elle n’est redécouverte qu’en 1917 et les tombeaux sont alors restaurés.

 

PB190179

Ces tombeaux sont ceux de l’élite de la cour. Au fond le Mausolée dédié aux Princesses Saadiennes. A l’entrée on trouve 2 Mausolées : celui des Princes et le plus beau des 3, celui des rois.

PB190180

Notre guide devant les tombeaux Saadiens

Et pour terminer sur cette petite présentation rapide de Marrakech, une visite des souks de la médina s’impose ! C’est un labyrinthe de ruelles animées, de petites places et impasses, la magie de la lumière qui offre ses rayons sur les murs ocrés, ses lattes et treillages de bois en guise e toit pour protéger du soleil et garder la fraicheur, ses couleurs flamboyantes, ses parfums enivrants, Une foule de touristes, de marrakchis à pied, en mobylette ou sur des charettes tirées par des ânes … Vous êtes bien dans le souk de Marrakech … On se croirait revenu au temps d’Ali BaBa (les voitures et mobylettes en plus !)

 

PB210404  PB210408

Marché aux épices                  Les fontaines à mettre dans un riad (jardin)

PB210412  PB210413

La définition du souk = grand désordre, capharnaüm. Marrakech à ses souks bien spécifiques : les tanneurs, les bijoutiers, les teinturiers, les forgerons… et parfois c’est le vrai bazard ! Le boucher à côté du ferronnier, la pâtisserie à côté du réparateur de mobylette … bref, le souk complet !!

PB210414

Certains souks et étalages sont bien présentés … d’autres laissent beaucoup à désirer … mais finalement n’est-ce pas ce qui leur donne du charme !!

PB210415

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.