Mosquées à Istanbul

 

Les mosquées d’Istanbul sont très belles à visiter … je vous en propose quelques-unes ci-dessous …

 

La Mosquée d’Ortaköy …

Elle est située dans le square d’Ortaköy, en bordure du Bosphore, dans un cadre idylique, cette mosquée ottomane baroque réalisée par Nikogos Balyan en 1854 pour le sultan Abdülmecid, présente une très belle approche sculpturale. Son autre nom est Büyük Mecidiye Camii. Le quai devant la mosquée fut construit afin de permettre au sultan d’y accéder en barque par la mer. Sur les murs de la mosquée des calligraphies en lettres arabes réalisées par Abdulmecid lui-même. Proche de la mosquée, l’église grecque orthodoxe Ayis Fokas, l’église arménienne grégorienne Surp Asdvadzadzin et la synagogue Etz ha-Hayim symbolisent les divers groupes ethniques. Depuis 1980 le square d’Ortaköy est le lieu favori des jeunes, artistes et intellectuels et un lieu de rencontres convivialespour déguster une glace ou boire un çay en contemplant le Bosphore !

 

n1070171812_44809_6450
 
 
Ortaköy se réveille tôt le matin mais on ne peut jamais deviner quand il se couchera. Plusieurs petites rues piétonnes s’étendent vers l’avenue principale et créent l’âme d’un joli village. J’aime également beaucoup cet endroit d’où, juste au pied de la mosquée, assis sur un banc on peut contempler le fameux Pont Intercontinental suspendu de la rive européenne à la rive asiatique … puis regardez passez les bateaux sur le Bosphore … tantôt un bateau de croisière, tantôt un petit bateau de pêche ou un bateau cargo et de temps en temps un pétrolier qui rejoint la Mer Noire ! Nous avons trouvé également dans le dédale des petites ruelles de très bons restaurants qui ne payent pas de mine, mais très propres et la cuisine rien à redire ! Une petite visite chez Mado s’impose également … pâtisseries et meze en tout genre mais surtout y déguster ses fameuses glaces, les plus réputées de Turquie  ! C’est à ta tombée de la nuit que je préfère ce quartier … Quoi de plus beau qu’un coucher de soleil sur le Bosphore … !
 
 
 
20060823221952-3
 
La mosquée de Beyazit …
 
La Mosquée de Beyazıt (1501-1505), est située tout près de la porte principale (porte du Sultan) du Grand Bazar. Elle présente 2 styles d »architecture différents : ottoman et classique ottomane : une coupole centrale soutenue par des demi-coupoles sur quatre côtés. Elles fut construite avc des matériaux provenant des ruines byzantines.
 
 
 
20071117175922-2
 
 
La mosquée faisait partie d’un grand complexe de bâtiments, le Beyazit Külliyesi, construit sur ordre du Sultan Beyezit II, mais juste quelques bâtiments et magasins existent aujourd’hui. Le « mekteb » est la plus ancienne école coranique d’ Istanbul et sert à présent de bibliothèque.  Le Hammam, situé sur la rue Yeniçeriler, abrite la bibliothèque centrale de l’Université de Beyazit. Dans le cimetière de la mosquée, se trouvent les türbes (tombes) de Bayezit II et de Selçuk Hatun, l’une des cinq filles du sultan.   
 
 
 
20080324134901-3
La mosquée Beyazit, photo prise de la chambre de mon hôtel 
 
 
Lorsque je suis allée à Istanbul, je descendais fréquemment au Beyazit Saray (Palais Blanc) équivalent à un 4 étoiles. C’est un hôtel très confortable voire luxueux , mais j’avais des prix (50€ au lieu de 110€) Ptit déj compris ! Et quand je parle de ptit déj’ … c’était le grand luxe aussi ! Impossible de tout goûter … petite déj’ continental et turc ! Alors à ce prix là j’aurais eu tort de m’en priver … (merci à Nurdogan et Nurettin pour les prix négociés) Et puis que cela soit de ma chambre (forcément à chaque fois je demandais la même ou une donnant impérativement sur la rue) ou du restaurant de l’hôtel, j’avais une superbe vue sur la mosquée de Beyazit … au printemps sous le soleil … en hiver sous la neige … et la nuit !
 
 
 
20080324134901-2

 

Dès 7h le matin, le quartier est très animé … en effet le tram passe sur l’avenue, l’Université de Droit d’Istanbul se trouve juste à côté de la Mosquée, une des entrées principales du Grand Bazar est à 5mn à pieds … La gare routière se trouve également à côté. Ceci dit, j’étais réveillée bien plus tôt avec l’appel à la prière faite par le Muezzin … et oui la Mosquée étant juste devant ma fenêtre. Maintenant l’hôtel a changé de propriétaires et racheté par les espagnols en 2007 … je n’y suis pas retourné depuis ! 

  

Rupture du Jeune (Iftar)

Rupture du Jeune (Iftar)

 

L’IFTAR où rupture du jeûne durant le Ramadan (Ramazan en turc)

J’ai eu l’occasion d’aller à Istanbul durant le Ramadan, en Octobre 2005. Ne connaissant pas du tout la religion musulmane, je me suis faite expliqué les principes. Puis j’ai été surprise de voir les fêtes que cela occasionnent à Sultanahmet … c’est grandiose sur l’hippodrome … bien sur, les turcs pratiquant le ramadan ne mangent ni ne boivent durant les heures interdites (ceci dit, beaucoup de turcs ne font pas Ramazan et même dans les restaurants ou sur l’hippodrome vous trouverez de quoi vous substencer royalement) et le soir, à la rupture du Jeûne faite par le Muezzin (IFTAR) c’est une vraie giga fête qui commence !

De grandes tentes sont installées dans des endroits stratégiques d’Istanbul. Tous les « indigents » sont invités à venir dîner, mais au final tout le monde y est convié, même les touristes 🙂 C’est un véritable partage, toutes les communautés, les cultures et religions différentes s’y cotoyent sans problèmes ! Et pour en savoir plus sur le menu type durant l’IFTAR, je cous conseille de visiter le site de Tête de Turc www.tetedeturc.com !

 

La mosquée de Soliman

La mosquée de Soliman

 

La mosquée de Soliman le Magnifique – Süleymaniye Camii en turc.

La plus grande mosquée de la ville fut construite pour le plus grand des sultans : Soliman le Magnifique, sur la troisième colline du vieil Istanbul devant la Corne d’Or. C’est l’oeuvre de l’architecte Sinan et, aux dires de certains, la plus belle mosquée de la ville. I a fallut six ans rien que pour stabiliser les bases et pour leur construction , ensuite la construction de la mosquée à pu débuter en 1550. La mosquée et ses dépendances (medrese, infirmeries, caravansérails, école médicale, bains, hôpitaux, cuisines et cellules), se sont achevés sept ans plus tard.

 

mosquee-de-soliman-2

La mosquée dominant la Corne d’or … petite précision, en premier plan, vous pouvez apercevoir la Nouvelle Mosquée, sur l’esplanade du Marché aux épices (bazar egyptien)

La cour est pavée en marbre et encadrée par une galerie couverte de 28 coupoles. Au centre de la cour on trouve une fontaine rectangulaire ornementée. Il y a 10 balcons sur les minarets, ce qui indique que Soliman était le dixième sultan ottoman.

 

C’est la mosquée que je préfère par son architecture et ses peintures.

 

Pour y entrer, ne pas oublier d’enlever ses chaussures … on peut vous donner un petit sac si vous le souhaitez … par contre pas d’obligation de mettre un fichu pour se couvrir la tête, tout comme la mosquée de Sultanahmet (part contre j’en ai visité d’autres où il y a obligation comme celle de Sehzadebasi).

 

La visite des mosquées est gratuite. Lorsque vous ressortirez, vous pourrez si vous le souhaitez faire un don et un reçu vous sera remis.

 

20080324145338-5

Les nombreuses fontaines pour les ablutions

 

Malgré les imposantes dimensions de l’édifice, la mosquée apparaît légère et son espace intérieur et ses voutes sont baignés de lumière contrairement à Sainte-Sophie, plutôt sombre et mystérieuse. Des reproductions de somptueuses calligraphies du Coran du maître Ahmed Karahisari ornent les murs de la mosquée, dont certaines ont été réalisées par les célèbres ateliers de faience d’Iznik (nord-ouest anatolien) avec leur couleur bleue caractéristique. 

 

20080324145439-1

L’entrée du cimetière du Sultan

Visiter les cimetières des Sultans à Istanbul est à mettre au programme d’un séjour ! Forcément il y règne une atmosphère mystique. L’entrée se situe à l’est de la mosquée. On y trouve des tombes individuelles faites d’un sarcophage de pierre surmonté d’une petite colonne avec des inscriptions en turc. Il renferme plusieurs mausolées dont celui de Soliman le Magnifique et et de Roxelane.

La Mosquée de Sultanhmet appelée aussi Mosquée Bleue ou Sultanahmet Camii en turc … mais sachez que les turcs d’Istanbul n’aiment pas cette appelation de mosquée bleue !! c’est la mosquée du Sultan Ahmet un point c’est tout !

 

 

Elle se situe sur la gauche de l’hippodrome, face à Sainte-Sophie. sur son esplanade de nombreux bancs sont installés et vous pourrez vous y reposer en dégustant un simit ou du maïs grillé … les vendeurs abondent dans ce lieu ! Par contre attention aux rabatteurs de tapis ! Si vous ne leur dites pas NoN POLIMENT (SVP), ils ne vous lacheront pas ! par contre un simple NON MERCI suffit pour les dissuader ! La mosquée est très jolie à visiter mais elle n’est pas ma préférée.

 

Mosquée de Sultanahmet

Mosquée de Sultanahmet

 

La Mosquée Bleue est séparée de Sainte-Sophie par un jardin. La salle de prières, presque carrée, est éclairée par 260 fenêtres. Ses murs sont recouverts de 21.043 carreaux verts en céramique d’Iznik (Nicée). La couleur de la façade extérieure, gris-bleu, change selon la lumière du jour. Le mihrab, encadré de deux grands candélabres, abrite un morceau de la pierre noire de la Kaaba.

 

La mosquée du Sultan Ahmet est postérieure à celle de Soliman-le-Magnifique (Süleymaniye Camii)

 

 

Le Sultan Ahmet Ier qui commandite cet édifice impérial sur l’emplacement de l’ancien palais cherche à démontrer que les architectes ottomans n’ont rien à envier à leurs prédécesseurs byzantins. Le plan de la mosquée s’inspire de celui de la cathédrale chrétienne et sa coupole tente de s’approcher des dimensions de celle de Hagia Sophia. Cette coupole de 23 mètres de diamètre qui culmine à 43 mètres, est soutenue par quatre piliers massifs dits « pattes d’éléphants » et contrebutée par quatre demi-coupoles. Elle est entourée de six minarets. Comme le nombre des minarets d’une mosquée ne devait pas dépasser celui de la mosquée de la Mecque, le sultan en fera construire un septième dans la Ville Sainte.

 

L'une des mosaïques de la mosquée

L'une des mosaïques de la mosquée

 

Bati par l’architecte Mehmet Aga, élève de l’illustre architecte Sinan, le complexe comprenait à l’origine la mosquée, le kiosque impérial, les tombeaux, la medersa, les écoles coraniques, les fontaines, l’hôpital, l’hospice, le hammam, des boutiques, des caves ainsi que des chambres et maisons à louer. Il ne subsiste que les tombeaux, l’école coranique, l’arasta (marché aux arcades) récemment restaurée, et le kiosque Hünkar, transformé boutique de tapis.

 

La mosquée était le point de départ des caravanes de pèlerins vers la Mecque. En 2006, elle fut visitée par le pape Benoît XVI lors de son séjour en Turquie. Source : insecula.com

 

Les jardins de la Mosquée de Sultanahmet

Les jardins de la Mosquée de Sultanahmet

 

La mosquée magnifiquement illuminée

La mosquée magnifiquement illuminée

 

La mosquée d’Eyüp – Eyüp Sultan Camiip– est située au fond de la Corne d’Or. Pour y aller, il faut prendre Abülezel pasa caddesi qui longe la corne d’or, ou bien les bus 39, 55T ou 99A (gare routière d’Eminönü ou même en dolmus (taxi collectif). Pour ma part, j’y suis allée en Taxi puis retour en Bus et une autre fois à pieds, en longeant non pas la Corne d’Or mais en passant par Fatih, le quartier gitan et la grande Muraille de Théodose … c’est long mais c’est une découverte d’un autre Istanbul insolite !

 

Esplanade de la mosquée d'Eyüp

Esplanade de la mosquée

 

Le mausolée d’Eyüp Sultan ainsi que la mosquée du même nom figurent parmi les lieux saints les visités. Ebu Eyyüb Ensari, porte-drapeau du prophète Mahomet est devenu martyr à cet endroit lors du premier encerclement d’Istanbul par les Arabes (672-679). Sa tombe a été retrouvée par Akşemseddin. Fatih Sultan Mehmet a fait construire la première mosquée et le mausolée en 1458. La mosquée actuelle est celle qui a été reconstruite par Selim III, à la place de l’ancienne. Les cérémonies concernant le port d’épée, après chaque avènement des sultans ottomans au trône ont été organisées à Eyüp Sultan. Les tombes des personnalités importantes se trouvent dans les cimetières situés autour de la Mosquée.

 

Le cimetière d'Eyüp

Le cimetière d'Eyüp

 

L’entrée de la mosquée est gratuite, il faut toutefois respecter un minimum de règles : enlever ses chaussures à l’entrée afin de ne pas salir le tapis sur lequel sont faites les prières, il convient également d’avoir une tenue respectueuse et surtout pour les femmes de porter un voile (ou fichu) couvrant la tête et les épaules. Ces règles sont à appliquer rigoureusement ici car c’est un lieu saint.

 

Les türbe (mausolées)
 
Les türbe, (mausolées), sont réservés aux personnages les plus importants. Dans la cour de la Mosquée se trouve le Mausolée d’Eyüp. Il est recouvert de céramique d’Iznik. A l’intérieur, les reliques du saint et l’empreinte d’un pied de Mahomet sont exposées.

  

Mausolée du Sultan Eyüp

Mausolée du Sultan Eyüp

 

Le cimetière musulman à Eyüp

Le cimetière musulman à Eyüp

 

L’autre lieu à visiter se situe juste à côté de la mosquée d’Eyüp : le cimetière musulman, situé à flanc de colline que l’on remarque de très loin depuis la route (il est immense) et dont les tombes sont de couleur blanche. Lorsque vous aurez gravit la colline et serez arrivé devant le café Pierre Loti, l’une des plus belles vues au monde s’offrira à vos yeux … dégustez paisiblement un çay sur la terrasse du café en grignotant un simit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.