Week-end à Londres

Vendredi 17 Avril 2009, 5h55, direction Gare du Nord à Paris pour prendre l’Eurostar en vue de passer un WE prolongé à Londres ! Après toutes les formalités de douane accomplies, embarquement pour un départ à 08h12 et arrivée heure locale à 09h24 (il faut déduire une heure en Angleterre).

Depuis le 14 novembre 2007, l’arrivée a lieu à la nouvelle gare Saint Pancras International. Cette gare très moderne est située au nord de Londres, à côté de la gare King’s cross.Elle est désservie par 6 lignes de métro et plusieurs lignes de bus.

p4190405

Arrivés à London St Pancras, nous prenons le métro ligne rose Hammersmith & City, direction Hammersmith car notre hôtel est situé à 7 stations de là ! 2 autres lignes desservent également Hammersmith : District (ligne verte direction les monuments et la Tamise) et Picadilly line (ligne bleue qui dessert le centre de Londres). Le métro londonien est très cher (4€ le billet) aussi nous avons pris à Paris Nord 1 forfait 3 jours pour 22,50€ par personne en zone 1 et 2, qui permet de prendre le métro et le bus en illimité. Le métro Londonien se nomme aussi the tube, du fait que les tunnels ont une forme tubulaire.

p4190264

p4190263

Nous arrivons à notre hôtel : l’hôtel 65 est situé sur une rue principale reliant Hammersmith à Shepherd Bush/White City, au N° 65 comme son nom l’indique, avec 3 stations de métro à 10 minutes à pied et un arrêt de bus juste devant. Il y a également plusieurs bons restaurants à proximité. C’est un agréable hôtel familial à 5 km des prestigieux monuments.

p4170180

L’hôtel s’étend sur 3 bâtiments de style « époque Victorienne ». Un plateau de courtoisie avec thé, café, lait est à disposition dans toutes les chambres. Le petit déjeuner est continental et modeste (thé, café, confitures et pain de mie, fromage). Les salles de bain sont très petites mais disposent de douche, lavabo et WC. Nous étions logés au N° 45 Shepherd Bush.

p4180206

A moins de 5mn à pied on trouve de nombreux restaurants, pubs, un magasin Tesco (équivalent de nos supermarchés) … le centre commercial « Broadway » dont le métro de Hammersmith est intégré, le centre commercial Westfield, le plus récent et le plus grand d’Europe et bien d’ autres points pour se divertir et se restaurer.

p4170023

Une fois installés dans nos chambres, nous avons pris le bus direction le centre de London ! Ce fameux bus à Impériale rouge à étages, véritable emblème de la capitale britannique et baptisé « le Double-decker ou Routemaster, avait fini par faire ses adieux en 2005 après 51 années de règne à Londres car il était devenu trop vieux, très couteux et trop polluant. (Une vingtaine d’entre eux continuent cependant à circuler sur des lignes très touristiques). Sorti de l’atelier le 24 juillet 1954, le RM1 était le premier bus entièrement en aluminium, équipé d’une boîte de vitesses automatique et doté d’une direction assistée. Célèbres pour sa plate-forme arrière ouverte, ce bus à deux étages posait problèmes aux poussettes et aux fauteuils roulant. Sans compter l’incroyable dénivelé de l’escalier permettant d’accéder à l’étage ! Depuis, les bus à impériales se sont modernisés et le grand retour des anciens modèles est annoncé pour 2011 ! A suivre …

p4190331

Restons dans les symboles à Londres :

La cabine téléphonique anglaise est la star de toutes les cabines téléphoniques. Elle mesure 90 centimètres au sol et haute de 2 mètres 40. Elle est construite en fer pour résister aux intempéries et aux coups durs des voyous. Et elle est peinte en rouge vif pour que l’on puisse la repérer de loin. Elle est la grande fierté des Anglais. La première cabine, la K1 est apparue à Birmingham en 1921. Elle ressemblait à une pagode. En 1923 la poste décide de lancer un concours de modèle pour créer une nouvelle cabine qui deviendrait la référence dans tout le pays. L’architecte Sir Giles Gilbert Scott remporte le concours avec la K2. Elle coûte tellement cher à fabriquer qu’elle sera produite uniquement pour Londres et en 1935 elle sera détrônée par un autre modèle : la K6. Malgré ses fragilités la K6 est devenue la cabine préférée des Anglais. Dessinée pour le jubilé du roi Georges V, elle a été produite à soixante dix mille exemplaires dispersés dans toute la Grande Bretagne. Aujourd’hui il en reste treize mille qui sont un peu considérées comme les joyaux de sa majesté. Deux mille d’entre elles sont même classées « monument historique ». Aujourd’hui la cabine téléphonique anglaise s’arrache à prix d’or sur des sites de vente aux enchères. Les Anglais sont prêts à payer plus de cinq mille euros pour en avoir une chez eux. Ils la transforment en cabine de douche, en aquarium, en bibliothèque ou en bar !

p4170125

Le Taxi Londonien : La firme Carbodies fit à partir de 1948 l’assemblage des fameux taxis Austin FX3, qui devaient avoir une robustesse à toute épreuve, un rayon de braquage ultra-court, un angle d’ouverture des portes de 90° et le transport de six personnes (dont le chauffeur) dans un confort acceptable. Redessiné en 1958, le modèle rebaptisé FX4 devint l’unique taxi londonien avec sa forme intemporelle reconnaissable entre toutes, et sa couleur exclusivement noire. Depuis, les anciens taxis ont disparus pour laisse place à de nouveaux modèles mais qui gardent le style typique d’antan !

p4170047

Après un premier repas pris à Londres, nous nous arrêtons prendre un dessert et une boisson dans un Starbucks Coffee ! Connaissez-vous cette chaîne de restauration ? Non ? et bien c’est normal puisque cette marque n’est pas présente en France si ce n’est qu’à Paris. Des amis m’avaient dit qu’à Londres il y en avaient beaucoup, je dirai que c’est un euphémisme car on en trouve dans certains quartier à tous les coins de rues voire parfois à 200m chacun !

p4170019

Sur la photo ci-dessus on peut voir les fameuses et typiques boites aux lettres rouges londoniennes !

p4180240

Puis un tour chez Harrods sur la Brompton road, (station de métro Knightsbridge sur la ligne Piccadily Line). Le magasin a été fondé par Charles Henry Harrod, importateur de thé et a ouvert ses portes en 1849 pour la première fois. Il est ouvert actuellement de 10h à 20h. On y trouve essentiellement des articles de luxe. L’immeuble est magnifique et sa façade est entièrement recouverte de terre cuite.

p4180238

Le quartier est très résidentiel de Belgravia à South Kensington. C’est le quartier très british. Les maisons sont de style géorgien, et il se peut que l’on entende parler français, car South Kensington est l’un des centres de la communauté des expatriés français. Une bonne raison à cela : le lycée français se trouve ici.

p4180233

Ensuite nous remontons le boulevard qui mène à Hyde Park Corner. Tout près de là, nous trouvons le Hard Rock Café, qui était au programme de nos visites. C’est le premier Hard Rock Café qui a ouvert en 1979 dans un centre de vente de Rolls Royce et où Isaac Tigrett et Peter Mortonils, les créateurs, commencèrent à couvrir les murs de messages éphémères de rock ‘n’ roll. Il y a actuellement plus de 143 Hard Rock Cafes dans 36 pays.

Nous y avons bu un verre en terrasse car l’intérieur était bondé de monde et il faisait une telle chaleur que l’on se serait cru dans un brasier ! Plus d’une heure d’attente également pour se restaurer ! Mais bon, dans celui de Paris c’est pareil, les Hard Rock Café sont victimes de leur succès ^^

p4180242

Le soir venu, nous décidons d’aller manger dans le quartier très animé de Piccadilly Circus ! Autant dire que nous ne sommes pas du tout déçu ! On se croirait à New York du côté de Broadway ! Des écrans géants, des néons partout, des façades illuminés, de la musique et beaucoup de « boutiques souvenirs » …

p4170181

p4170183

Ripley’s Believe It or Not ! A la sortie du métro, nous avons trouvé un musée genre « musée des inventions » ou des bizarreries, présentant des créations plus farfelues les unes que les autres !

Il s’agit du Ripleys Muséum ! Il fait partie d’une chaîne globale d’ auditoriums, c’est ainsi que ces musées sont appelés, et ont plus de 500 authentiques, originales et incroyables expositions provenant du monde entier,  représentant les lieux et les cultures visitées par Robert Ripley lors de ses voyages.

p4170189

p4170193

p4170188

La livre sterling (en anglais pound sterling = £) est la monnaie locale !

p4180204

p4180205

 

Première rencontre avec un Bobby, les policiers britaniques !

Première rencontre avec un Bobby, les policiers britaniques !

3 Commentaires

  1. Dominus

    22 avril 2009 at 11:05

    Superbe voyage, superbe reportage, superbes photos…

  2. Aziyadé

    25 avril 2009 at 16:06

    Eh bien Vio tu as bien travaillé, « chapeau » pour ce beau reportage … que des bons souvenirs.

  3. Vio

    25 avril 2009 at 17:15

    @ Aziyadé : Oui des bons souvenirs et le séjour était trop court ! pas eu le temps de tout voir, tout faire, tout acheter ^^ Donc il faut y retourner 😉