Les Tours du Pont Charles

Le pont Charles est le plus ancien pont de Prague. Sa construction, entamée en 1357, fut dirigée par Petr Parler. Le pont Charles a été construit à la place du premier pont en pierre à Prague fondé vers 1170 et appelé pont Judith d’après l’épouse du roi Vladislav 1er. A l’époque, c’était le second plus vieux pont d’Europe centrale, après celui de Ratisbonne, en Allemagne. Il a été emporté par les flots déchaînés de la Vltava en 1342. Les travaux de construction du nouveau pont ont commencé en 1357 et duré jusqu’en 1402. Appelé pont de pierre, il ne prendra le nom de Charles qu’en 1870. Construit en blocs de grès, il mesure 516 m de long sur 9,5 m de large et repose sur seize piliers. Nous le devons à l’empereur Charles IV.

sl271238

Tour rive droite ou Tour de Pont de la Vieille – Ville (Staroměstská mostecká věž) : Cette tour, construite par Petr Parler (architecte de la cathédrale saint Guy) donne accès au pont Charles. Sa décoration sculptée avec les statues de Charles IV et de Venceslas (copies) et les armoiries des contrées sur lesquelles régnait Charles IV en font une des plus belles tours médiévales en Europe. La tour du pont de la Vieille-Ville a été construite au cours de la seconde moitié du 14ème siècle.

p5070687

L’église saint François avec le couvent des chevaliers de la croix sur la photo ci-dessus. Elle fut érigée de 1679 à 1689 par l’architecte Canevalle, c’est un édifice en forme de croix à branches égales (symbole de l’ordre qui la possède). L’église actuelle se trouve sur les lieux de l’église du saint esprit dont les formerets gothiques de la voûte et un morceau du pilier roman se sont conservés jusqu’à nos jours.

p5070692

Vue d’ensemble du pont donnant sur la tour d’entrée de la vieille ville (rive droite)

sl271240

De ce côté, le pont est encore en travaux : le pont a résisté à de nombreuses crues de la rivière, dernièrement en 2002. Une restauration s’est toutefois avérée nécessaire, car les inondations ont démontré les grands risques du pont qui, s’ils n’étaient pas éliminés, pourraient conduire à un accident pareil à celui de 1890 lorsque deux piliers et trois arches du pont se sont écroulées. Ainsi donc, peu après avoir célébré, le 9 juillet 2007, son 650e anniversaire, le pont est passé entre les mains des restaurateurs. L’objectif des travaux est d’empêcher le risque d’un écroulement, car le lit du pont formé de sable n’est pas suffisamment stable, et de doter le pont d’une hydroisolation parfaite. L’objectif est, aussi, de trouver un équilibre entre les interventions nécessaires et la protection du pont en tant que monument authentique

sl271242

Entrée du Pont (rive droite) : sa façade orientale est richement décorée. L’arcade gothique du passage est ornementée par 28 rosaces, Au dessus de l’arcade, il y a les armoiries des pays où régnaient les Luxembourg, encore au dessus. En quittant le Pont Charles par cette tour, vous vous retrouvez sur la place des chevaliers de la croix.  Au centre, la statue du « père de la nation : Charles IV (qui donne son nom au pont) tout en majesté trônant sur son fier destrier. La petite rue touristique qui suit est la rue Karlova, qui relie deux hauts lieux de Prague (la place de la vieille ville et le pont Charles IV). Vous y trouverez tous les souvenirs typiquement pragois : du cristal de bohême, des oeufs et articles de marquetterie de Fabergé, des marionnettes, des poupées russes (les fameuses matriochkas) … On en trouve de tout les styles en passant par les équipes mondiales de foot !!

p5050133

Peintures de la voûte de la tour (rive droite)

p5050134

Tour rive gauche (Malostranské mostecké věže) : La plus petite tour, celle du Petit Côté ((Mala Strana en tchèque) date de la deuxième moitié du 12ème siècle et a été remaniée en 1591 dans le style de la Renaissance. La plus haute tour du Petit Côté date de la deuxième moitié du 15ème siècle.  

p5080706

p5070682

Le Petit Côté est dominé par l’église Saint Nicolas dont on voit le clocher en arrière plan de la photo ci-dessus. Construite entre 1703 et 1761, elle est un chef d’œuvre de l’art baroque. Les plus grands artistes de l’époque participèrent à sa décoration. Le maître autel est constitué d’un Saint Nicolas en cuivre de Ignace Platzer surmontant un Saint Joseph peint par Lukas Kracker auteur également de la fresque de la nef.

p5070672

L’entré de Mala Strana (Le petit côté). De nombreuses boutiques et restaurants sont présents.

p5070671

Le pont a été fondé à une date magique: 5 h 31 serait l’heure exacte à laquelle l’empereur Charles IV a déposé, en 1357, la première pierre du futur pont. Un moment choisi par les astrologues qui, en observant la position du soleil et de Saturne ont décidé qu’il s’agissait du jour de l’année bénéficiant des meilleurs auspices. Et il paraît que Charles IV ne s’est pas trompé. Même 650 ans après, le pont portant son nom demeure le plus célèbre pont de Prague et l’une de ses principales attractions touristiques.

p5050123

Majestueuse tour dont le profil se dessine dans le ciel à la tombée de la nuit !

p5060412

C’est le monument le plus visité de Prague et l’un des endroits où les Pragois et les visiteurs de la capitale tchèque ont célébré l’arrivée de la Nouvelle année. La moyenne de 30 000 personnes qui y passent chaque jour a été dépassée pendant les fêtes de fin d’année, les travaux de restauration commencés en été dernier n’ayant pas limité la visite de ce plus vieux et le plus célèbre pont de Prague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.