Le château de Prague – Pražský Hrad

Une forteresse médiévale, résidence princière, datant de la fin du 9ème siècle se trouvait à l’emplacement du Château actuel. Elle avait été fondé par le prince Bořivoj de la dynastie des Přemyslides. Au cours du 11ème siècle, une basilique romane y fut édifiée. Les remaniements les plus importants datent de l’époque du règne de Charles IV (par exemple la fondation de la cathédrale Saint-Guy), époque à laquelle le Château devint résidence impériale. Sous le règne de Vladislav Jagellon, on lança des travaux de reconstruction en style gothique tardif. Au début du 16ème siècle, avec l’arrivée des Habsbourg au pouvoir, le château fut remanié en style Renaissance (le pavillon d’été, les Jardins royaux). Les plus grands travaux de remaniements eurent lieu au tournant du 16ème et du 17ème siècle sous le règne de Rodolphe II, où le Château devint un centre des arts et des sciences. Au 17ème siècle, le Château de Prague devint qu’un lieu de résidence occasionnel de l’empereur qui régna désormais à Vienne. Le Château dut attendre la moitié du 18ème siècle et le règne de Marie Thérèse pour connaître d’autres travaux : il fut alors remanié dans le style du clacissisme rococo. A partir de 1918, le Château de Prague devint le siège du président de la République tchécoslovaque et à partir du 1er janvier 1993, celui du président de la République tchèque.

p5070566

L’entrée principale du château située sur la place du Hradčany est défendue par un portail surmonté de deux combats de géants, donnant ainsi la mesure de l’endroit. La grande grille qui date du XVIIIe siècle, sur laquelle apparaît le monogramme de Marie-Thérèse de Habsbourg.

Les joyaux de la couronne de Bohême y sont conservés. C’est peut-être le plus grand château fort par sa superficie. Il s’étend sur 570 mètres de long et 130 de large.

p5070568 p5070563

La 1ère cour intérieure dite Cour d’honneur. Le drapeau qui flotte sur le toit indique si le président est dans le pays ou pas.

Le Hradcany est un quartier sur une colline. Il comprend le Palais Royal, trois églises, une cathédrale, un monastère, et des jardins. Les arches sombres de la cathédrale Saint-Guy dominent le château et la ville. Il est possible de se promener librement dans l’enceinte du château ainsi que dans une partie de la cathédrale. En cela, le château respecte toujours l’idéal de symbole démocratique désiré par Masaryk. Il est toutefois nécessaire d’acheter un billet pour le Palais royal, la basilique Saint-Georges et  fameuse et célèbre Ruelle d »Or.

798px-goldenlane1

La Ruelle d’Or, véritable décor de maisons de poupées !

Le long de la muraille nord qui donne sur la Fosse aux Cerfs, la Ruelle d’Or (Zlatá ulička) est formée d’une rangée de maisonnettes miniatures, certaines pas plus hautes qu’un homme, qui s’adossent au mur d’enceinte entre la Tour Blanche et la Tour de Dalibor (Daliborka).

A l’origine, cette ruelle était large d’un mètre avec des maisonettes de chaque côté. Celles-ci étaient habitées par les archers du roi, défenseurs du château. Pendant un certain temps, une prison féminine s’y trouva également. Avec le temps, la fonction d’archer perdit son importance. Les petits bâtiments sont alors habités par des artisans, des fonctionnaires. Plus tard, elle est même habitée par les pauvres de la ville.

Désormais, les maisonnettes ont été transformées en magasins qui vendent des articles pour les nombreux touristes qui ne manquent pas de la visiter.

p5070554

 La 2ème cour intérieure est entourée d’édifices entièrement retapés fin XVIIIe siècle. Sur la droite (le bout de bâtiment circulaire) c’est l’ancienne chapelle Sainte Croix, qui aujourd’hui est un office du tourisme.

p5070558 p5070580

Situé sur la colline de Hradčany et dominant Staré Město (la Vieille Ville sur la rive orientale en face du Château) et Mala Strana (le Petit Quartier ou Côté, au sud du Château), cet ensemble monumental émerge d’une couronne de jardins et de toits et déploie sa longue façade horizontale d’où jaillissent les tours de la cathédrale St Guy saint patron des Saxons (édifiée par Venceslas) et de la basilique Saint-Georges.

Le château comporte nombre de palais Renaissance et Baroque.

p5070557  p5070555

Ci dessous, la 3ème cour intérieure où le bâtiment dit « municipal » qui fait face à la Cathédrale.

p5070630

p5070626

La splendide et impressionnante cathédrale St Guy également dans la 3ème cour !

p5070625

Obélisque par Joze Plecnik (1928) pour fêter le 10e anniversaire de la fondation de la République Tchécoslovaque. C’est un monolithe de granit de 18 mètres.  

p5070551

Ci-dessus, l’une des entrées du château, en descendant de la Tour de Pétrin (Tour Eiffel tchèque). Un petit conseil, suivez le sens de notre visite … Funiculaire  >> Tour de Pétrin  >> Monastère bibliothèque (Strahovska knihovna) >> et cette entrée du château ! Pourquoi ? tout simplement car la pente est rude pour monter au château dans le sens inverse (de Mala Strana) et autant profiter du funiculaire !! Croyez-moi dans le sens de la visite, vous serez bien heureux de retouner vers le centre ville en descente ! voyez la dernière photo de cet article et vous comprendrez très vite ^^

 

p5070638  p5070634

Photo gauche :  Entrée de l’édifice de trois étages de style rococo viennois, réalisé à la demande de Marie-Thérèse – reine de Bohême et de Hongrie, impératrice d’Autriche (1740 – 1780). Jusqu’à nos jours, on les appelle bâtiments thérésiens.

Photo droite : Tours romanes, façade baroque polychrome achevée en 1680 et cloître de la basilique Saint-Georges. 

p5070639

Au fond, Daliborka (Tour Daliborka) : Une tour de forteresse bâtie en 1496 par Benedikt Rejt comme une partie des fortifications du Château. Jusqu’en 1781 elle servait de prison. Elle porte le nom de son premier prisonnier Dalibor de Kozojedy. L’histoire de Dalibor a été mise en musique par Bedrich Smetana dans son opéra Dalibor (1868).

Descente vers la 3ème entrée du château qui pour nous marque la fin de la visite ! Mais avant de partir nous tombons juste au moment de la cérémonie de la relève de la garde. Un spectacle qui réunit de nombreux touristes, d’autant qu’à cet endroit on a une vue splendide sur Prague !

p5070655 p5070656

p5070657 p5070659

La 3ème entrée du château (photo ci-dessus à droite) offre une vue époustouflante sur Prague … au centre se profile le Pont Charles et ses deux tours gothiques.

p5070569

p5070572

Les jardins, en descendant vers Mala Strana !

p5070666

Descente sur le centre ville par la rue Thunovska, parallèle à Nerudova, qui mène directement au château et finit en escalier,  direction le Pont Charles … à pied, environ 1 h de marche en flanant un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.