La Place de la vieille ville- Staromestské námestí

La place de la Vieille Ville (Staromestské námestí) se trouve dans Praha 1 – Staré Mesto. C’est la place la plus marquante de la Prague historique. Elle est née au 12e siècle et a été témoin de nombreux événements historiques. C’est le coeur de la ville où tous les évènements notables se passent, et où l´histoire est encore bien présente.  

Le 8 mai 1945, les allemands détruisent une bonne partie de l´hôtel de ville avec leurs tanks. 5000 personnes sont tuées, le dernier jour de la guerre. Puis les russes libérèrent la ville, commençant alors 40 ans de communisme.

 
sl271259

Aujourd’hui la place est un lieu tranquille, de marchés et de passage, où l´on vient boire un verre le weekend, et profiter du superbe centre ville. Les monuments qui entourent la place sont Notre Dame de Tyn, une église orthodoxe, et l’ horloge astronomique, qui fait partie de l’hôtel de ville.

 

p5060348

p50603171 p50603551

p5060325 p5060327

 p5060329 p5060355

 

p5060343

 p5060345

La statue de Jan Hus (de Ladislav Saloun) au centre de la place, célèbre le 500eme anniversaire de la mort du réformateur. 

p5060351

A droite, l’ancien hôtel de ville

L’hôtel de ville de la Vieille Ville remonte à 1338 lorsque Jean de Luxembourg accepte la création d’un conseil municipal. L’hôtel s’est aggrandit au fil des sièvles et il regroupe aujourd’hui des bâtiments gothiques et Renaissance. Il est dominé par une tour haute de 70 m d’où l’on a une belle vue sur tout Prague. Une grande partie des bâtiments ont été détruits en mai 45, lorsque les Allemands fuyaient la ville. Une plaque commémorative rappelle ce tragique évènement.

Les bâtiments ne sont plus assez grands pour abriter la mairie de Prague, l’hôtel de Ville sert aujourd’hui pour des manifestations officielles, des mariages et également des expositions temporaires.

 
p5060352

Dans le pavage, vous pouvez trouver les marques de l’exécution de 27 seigneurs tchèques (21 juin 1621) et du méridien praguois.

p5060359 p5060375

 

p5060370 p5060377

Photo de gauche : Une plaque commémore le passage dans cette maison d’Albert Einstein (1879-1955), physicien, prix Nobel, professeur à Prague en 1911-1912 à l’Université Charles.  

Photo de droite : monument dédié à Bertha Von Suttner, première femme prix Nobel de la Paix en 1905. Vous le trouverez sous le porche du palais Kinský (à côté des WC public !)

Parmi les « grands hommes » qui ont œuvré pour la paix et le désarmement figure une femme, Bertha von SUTTNER. Figure emblématique et incontournable de l’action pacifiste, visionnaire, première femme prix Nobel de la Paix en 1905, cette grande dame est injustement méconnue.

 

p5060389

La maison du tabac et sa superbe fresque en hommage à Prague.

p5060395 sl271252

En continuant droit devant nous, nous nous retrouvont 100 mètres plus loin sur Malé Namesti (la petite place) où se trouve en autre, cette petite fontaine, qui est en fait un puit datant du Moyen-Age.  Source d’eau et de sociabilité, le puits était le rendez-vous des habitants du quartier, qui demeuraient dans les maisons alentours. Celles-ci abritaient souvent les ateliers d’artisans, comme en témoignent les motifs sur les façades. C’est aussi sur Malé Namesti qu’on construisit le premier grand magasin praguois, où nombre de riverains se précipitaient le dimanche…

C’est également sur cette place que l’on trouve le Hard Rock Café Praha et une grande bijouterie Swarovski Crystal. Devant la boutique, un artiste de rue chante et joue d’un instrument de musique comme au moyen-âge !

sl271256 sl271260

L’horloge astronomique (sur la photo de gauche) est comme un aimant qui attire la foule à toutes les heures. La légende veut que le maître horloger Hanus qui a construit le mécanisme, eut les yeux crevés pour l’empêcher de reproduire une autre horloge. L’horloge évoque le passage du temps, le squelette rappelant la Mort. L’horloge sonne toutes les heures jusqu’à 21h00, à minuit la date avance d’un jour.

A chaque heure, le squelette brandit un sablier et tire sur une corde. Puis deux fenêtres s’ouvrent et les 12 apôtres défilent lentement, précédés de Saint-Pierre. Lorsque les fenêtres se referment, le coq qui domine l’horloge, chante. La fonction de l’horloge était de représenter les orbites sensés tourner autour de la Terre. L’horloge indique les signes zodiacaux, qui avaient une grande importance à Prague durant le Moyen Âge.

sl271267

La place est dominée par l’église Baroque Saint-Nicolas. L’architecte Kilian Ignaz Dientzenhofer a construit cette église baroque en 1732-1735. Il existe deux églises Saint-Nicolas à Prague et toutes les deux sont l’oeuvre du même architecte. L’empereur Joseph II ferma les institutions religieuses en 1781, et l’église ne fût pas réouverte avant 1921. A l’intérieur, il faut admirer la coupole où Kosmas Damian Asmas peignit la légende de Saint-Nicolas. C’est aujourd’hui une église du culte hussite, de nombreux concerts y sont organisés tout au long de l’année.

 
sl271268

La majestueuse Notre Dame du Tyn

La construction de l’église Notre-Dame de Tyn a commencé en 1368 sur le site d’un premier sanctuaire gothique. Sa construction s’acheva en 1385, période agitée durant laquelle les catholiques se battaient contre les hussites, considérés comme hérétiques. Notre-Dame de Tyn était de culte hussite jusqu’en 1620, date à laquelle les catholiques en prennent possession: la cloche est refondue, le calice d’or sur la façade est fondu puis transformé en statue de la Vierge.

A l’intérieur de l’église, une plaque en marbre rappelle l’astronome danois Tycho Brahe (1546-1601) qui était très populaire à la cour du Roi Rodolphe II. Tycho Brahe compte parmi les scientifiques les plus en vue de son époque (tables astronomiques, lois sur le mouvement des planètes).  Dans l’église, notez la chaire et le baldaquin gothiques, ainsi que les plus anciens fonts baptismaux de Prague (1414).

Les deux tours de Notre-Dame de Tyn ne sont pas symétriques, signe caractéristique du style gothique. Cette assymétrie symbolise le féminin et le masculin dans le monde.

sl271270

Le palais rococo Kinský dans lequel est placée aujourd’hui une salle d’exposition de la Galerie Nationale.

A sa droite, la Maison à cloche de Pierre, un palais urbain gothique du 14e siècle, aujourd’hui des salles de concert et d’exposition de la Galerie de la capitale, dont l’angle est orné d’une cloche en pierre.  Certaines pièces ont gardé leurs voûtes d’origine.
 

sl271271

Un décor de maisons de poupées ^^

sl271272

 sl2712941

La place vue de la terrasse panoramique de l’hôtel U Prince, La Tour de l’Horloge et l’église de Notre Dame de Tyn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.