La recette du goulash et les Knedlky

Plat traditionnel originaire de Hongrie, c’est une soupe où plutôt un ragoût de viande (hongrois gulyás leves : soupe du berger) très apprécié et répandu dans des pays limitrophes d’Europe Centrale, République Tchèque, Albanie, Autriche, Slovaquie, Ukraine, Croatie, Serbie …

Il est préparé avec beaucoup d’oignons et de paprika. Cette dernière épice lui donne sa couleur rouge très reconnaissable qui donne le nom au plat. Les viandes utilisées comprennent bœuf, veau, porc, cheval, agneau ou mouton, volaille et plusieurs viandes peuvent être combinées. Le goulash peut être relevé de cumin et d’ail. le tout est soumis à une cuisson prolongée, de manière à produire un jus épais.

Mais quelque soit sa recette, il est le plat emblématique des pays de l’Est … un vrai régal !

Parmi les autres préparations de viandes, on doit encore citer le Gulyás hús (ragoût des bergers) dont le jus très liquide ressemble plutôt à un bouillon.

p5050102

Recette pour 4 personnes :

1,2  kg de boeuf à bouguignon,  400 g d’oignons, 1 poivron rouge, 2 verres de vin blanc sec, 3 gousses d’ail, 5 cl d’huile neutre, 80 g de farine,

2 l de bouillon de boeuf, 3 cuillères à soupe de paprika doux, 1 cuillère à café de paprika fort, Sel, Poivre du moulin.

Découper la viande en cubes de 5 cm de côté environ.
Emincer les oignons en fines lamelles et peler le poivron à l’aide d’un économe. Découper en lamelles le poivron.
Peler et écraser grossièrement les 3 gousses d’ail.

Faire chauffer l’huile dans une cocotte en fonte.
Saler les morceaux et les faire revenir à feu vif pour qu’ils colorent.
Ajouter les oignons et remuer jusqu’à ce que les oignons prennent une belle couleur dorée.
Ajouter les poivrons et les laisser mijoter 5 minutes.
saupoudrer avec la farine, cuire légerement
Saupoudrer de paprika, mélanger, et déglacer au vin blanc, réduire.
Mouiller avec le bouillon de boeuf (on peut utiliser un bouillon cube).
Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement.Faire mijoter 3 heures au minimum.
Préparez ce plat la veille ! Plus il mijote meilleur il est ! Le paprika est un poivron rouge séché réduit en poudre. Il en existe du doux et du fort ! Les tchèques épicent très peu leurs plats, ce qui pour nous français, peut sembler un peu fade.
Servir à la tchèque, avec des Knedlky (voir la recette plus bas), la spécialité de Prague pour accompagner les plats en sauce et on ne peut pas ne pas y goûter ^^

p5060159

Les fameux Knedlky qui se vendent sous forme de pain long, un peu comme notre pain de mie et que l’on trouve en hypermarchés à Prague comme dans les magasins Tesco .

La spécialité qui accompagne les plats chauds immencablement en tchéquie est la Knedlky. Ce sont des tranches de pain rond préparées à base de farine, d’oeufs, de levure et de pain rassis, puis cuites à l’eau et coupées en rondelles. A manger seul c’est plutôt insipide mais à tremper dans une sauce c’est un délice !

La recette des Knedlky pour 4 personnes :
100 gramme de farine
1 jaune d’œuf
3dl de lait
20 gramme de levure de boulanger
du pain rassis
sel

Délayez la levure dans un dl de lait tiède, battez l’œuf et ajoutez le au reste du lait. Versez doucement les ingrédients liquides dans la farine tamisée sans cesser de remuer. Salez et travaillez la pâte, elle doit être lisse et ne pas coller à la spatule. Coupez le pain en dés et incorporez le à la pâte, laissez la pâte lever pendant 1h, elle doit doubler de volume. Puit formez 2 boulettes, laissez les reposer 20 minutes. Pendant ce temps, versez de l’eau dans une grande casserole, salez et portez à ébullition. Mettez-y les boulettes. Faites les cuire à couvert 25 min. Au milieu de la cuisson retournez-les. Sortez les boulettes et piquez-les avec une fourchette pour que la vapeur sorte. Coupez les en rondelles et servez rapidement.

Dobrou Chut … bon appétit en tchèque !

4 Commentaires

  1. CHOFFÉ

    18 janvier 2010 at 18:43

    Bonjour,

    j’ai acheté des kendlky déjà fait en magasin.

    Comment se prépart-il ?

    J’ai du les congeler pour pouvoir les garder

    Merci

    Pierre-Luc

  2. Vio

    18 janvier 2010 at 20:58

    @ Bonjour Pierre-Luc, vous voulez connaitre la recette des knedlky ou juste savoir comment les présenter avec le gulash ? Car la recette que j’ai trouvée se trouve en bas de l’article. Sinon, pour consommer, je mets à tiédir dans le micro-onde quelques secondes (pas dans un four traditionnel ni un grille-pain) les knedlky doivent rester bien blanc avec cet aspect de ne pas être cuit. Puis lorsque le gulash est servi, je pose une tranche de knedlky dans l’assiette et on coupe des morceaux que l’on trempe dans la sauce. C’est ainsi qu’ils nous ont été servis dans les restaurants de Prague.

    Bonne soirée

  3. Estelle

    3 octobre 2010 at 14:07

    Bonjour Vio,

    Je me permets de vous contacter car ma grand-mère était tchèque et je me souviens d’un merveilleux plat qu’elle avait préparé avec des knedlky. Je crois qu’il s’agissait de boeuf avec une sauce épaisse et brune, mais pas du goulash. Je me demande s’il ne s’agissait pas de svickova, mais impossible de trouver la recette. L’auriez-vous par hasard ?

    Cordialement,

  4. Vio ❼ ❼

    3 octobre 2010 at 15:54

    Bonjour Estelle
    Je ne suis pas tchèque et la personne de mon entourage qui pourrait vous répondre est actuellement en Ukraine, donc en tapant sur google j’ai trouvé ceci :
    Boeuf à la crème : http://www.marmiton.org/recettes/recette_boeuf-a-la-creme-recette-tcheque_68939.aspx
    Le svickova na smetane : http://www.2travelandeat.com/rep.tcheque/

    Et sur un forum j’ai trouvé ceci : http://voyageforum.com/voyage/des_recettes_sucrees_salees_tous_pays_D1968440/

    Bonne journée