La médina de Marrakech

Médina signifie « ville ». A notre époque on l’a définie plutôt par « vieille ville » qui en constitue le coeur historique. Authenticité et dépaysement sont garantis durant le séjour à Marrakech, la ville rouge des mystères, des sons, des parfums et des goûts.

L’histoire de Marrakech : depuis sa création en 1070 après JC par la dynastie almoravide, Marrakech a toujours été la métropole du grand sud. Sa renommée fut telle q’elle désignait tout le Maroc jusqu’à la fin du XIXème siècle. La création de Marrakech peut être décomposée en trois temps :Abou Baker choisit le site, Youssef Ben Tachefine fonde la ville en transformant le campement des nomades en une place fortifié appélé Qsar al Hajar et Ali Ben Youssef en fut le premier urbaniste. En effet en 112 6 JC ce dernier érige un rempart de 9 km, édifie un nouveau palais et dote la ville d’édifices d’utilité publique (mosquée,oratoires, fontaines…). Les monuments élevés pendant son règne furent d’une grande richesse architecturale et décorative marquée par l’influence andalouse. 

 

PB190128

  

En 1147 JC Marrakech passent aux mains des almohades qui, sous l’impulsion du Calif Abdelmoumen Ben Ali, vont en faire la capitale d’un vaste empire. C’est une période faste pour la ville qui s’agrandit et s’urbanise par la construction de la Kasbah, quartier royal autonome gigantesque qui a demandé la participation de 4000 artisans, l’achèvement de la grande mosquée la Koutoubiya . Par ces travaux Marrakech devient une véritable ville impériale à fonction multiple : politique et militaire, intellectuelle et spirituelle, commerciale et artisanale, grand carrefour du sud en relation constante avec le Sahara, l’Andalousie et le Maghreb.

 

PB190124  PB190127

 

Après la prise de Marrakech par les Mérinides en 1269 JC, la ville va connaître sa première période de déclin et sera délaissée au profit de Fès. Elle resta ainsi durant trois siècles. Avec l’arrivée au pouvoir des Saadiens vers la deuxième moitié du XVI siècle Marrakech va retrouver son rang de capitale grâce à Abdallah al Ghalib (1557-1574) le plus grand bâtisseur de la dynastie Il commença par la remise en état des réseaux d’alimentation en eaux et construit de nouveaux édifices et quartiers et réaménage profondément la Kasbah qui ressurgit de ses ruines. Ses grands travaux seront complétés par ceux entrepris par d’Ahmed El Mansour qui a construit le fabuleux palais El Badia et la nécropole dynastique, entre 1562 et 1573 ; le quartier de la grande mosquée Ben Youssef rénové par la construction des complexes el Mouassine.

 

PB190129

 

Une nouvelle fois Marrakech est prise en 1669 par le premier souverain alaouite Moulay Rachid qui en fait une de ses résidences avec Fès. Son rôle devint ainsi très restreint. Il faut attendre Sidi Mohammed (1757-1790) pour que Marrakech retrouve sa vitalité et son importance. La ville sera parée de nouveaux édifices et de nouveaux quartiers. Les siècles qui suivront apporteront peu de modifications à la ville qui gardera la physionomie héritée du règne de Moulay Abdellah.

 

PB190131

 

La Médina de Marrakech est classée patrimoine mondial de l’humanité depuis 1985. Elle constitue le centre historique de Marrakech. Elle date du 11ème siècle, à été détruite puis reconstruite mais son architecture n’a pas changé depuis le 12ème scle.

 

PB200321

 

Le riad où nous étions hébergé était dans le quartier Sidi Ben Sliman, près de la mosquée. Ce quartier se trouve dans la médina. Sidi Ben Sliman est un des 7 Marabouts (ou Saints) de Marrakech. Il est né dans la région de Souss (Maroc). Il est le fondateur du soufisme marocain en vue d’une mobliisation contre l’invasion ibérique. C’était également un homme politique influent qui a attiré des milliers de fidèles.

 

PB210405  PB200329

Les belles portes de la médina

PB200322  PB200328

1) Une ruelle dans la médina  près de notre riad.

2) Un ferronnier

PB210409

 

PB200325

 

PB200327  PB210406

Ses différents souks thématiques sont toujours une attraction commerciale et un centre artisanal important. Plus de 40 000 artisans travaillent à l’intérieur de ce dédale de ruelles protégées par des lattis de bois ou dans des passages couverts.

PB200330

 PB210447

 Un marché le long des remparts côté porte principale de la médina

PB210440

 

PB200326

PB190109

Le transport des marchandises se fait sur des charettes tirées par des ânes

PB190110

PB210417

PB210487

Dans les rues, les voitures, les mobylettes et les charettes se frayent un passage tant bien que mal !

PB210411

Un chat rencontré dans la médina !

medina marrakech

La Médina, photo satellite Google Earth

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.