La rose de Provins (rose de Damas)

Rapportée des croisades par Thibaud IV de Champagne en 1240, elle est devenue l’un des

symboles de la ville et fait aujourd’hui partie de son patrimoine historique ! En effet, On raconte que Thibaud IV, comte de Champagne rapporte de son expédition à Jérusalem un rosier. La tradition orale est solide, mais aucun texte de chroniques n’en apporte la https://www.viagrasansordonnancefr.com/ preuve. Son âme de poète est sans doute émerveillée par la beauté des roseraies situées dans les palais du Sultan de Damas. Thibaud aurait alors souhaité développer la culture de cette rose sur les coteaux du Châtel.

20150301_162011

On peut encore imaginer que, de cette culture intensive naît le lien qui unit la ville à cette fleur, qui désormais est présente dans les traditions : on offre aux visiteurs de marque, tels François Ier, Catherine de Médicis, Henri IV, Louis XI, des coussins https://www.viagrasansordonnancefr.com/viagra-en-pharmacie/ de pétales séchés. Lors des processions de la Fête Dieu ou des communions solennelles, on en lance sur le cortège des jeunes filles, et on porte des chapeaux de roses… On raconte aussi qu’Edmond de Lancastre, frère du roi d’Angleterre, époux en secondes noces de Blanche d’Artois, veuve d’Henri III comte de Champagne, met la rose de Provins dans ses armes…, rose rouge de la Guerre des deux roses…

20150301_162253

La culture de la “rosa gallica officinalis“ connaît un déclin certain au XVIIIe et au XIXe siècles dans la région, mais sous des cieux plus ensoleillés, dans les pays du Maghreb en particulier, les roseraies et les exportations se développent. Encore aujourd’hui la rose est fortement associée à la créativité gourmande provinoise : à côté du confit de rose et des bonbons traditionnels, l’art du confiseur, de l’apiculteur ou du restaurateur propose du miel, des chocolats, de la liqueur, des pâtes de fruit, des mets à la rose. Source : www.provins.net

20150301_162300   20150301_162310

La ronde des abeilles, sympathique boutique dédiée principalement au miel mais également à la rose de Provins. On peut y acheter bien sûr du miel dans tous ces états, mais également des produits cosmétiques, de décoration, aux senteurs de roses de Provins et de la vaiselles …Plus d’infos : www.provins.org/larondedesabeilles

20150301_152216

Située Place du Châtel, en plein cœur de la cité médiévale, La Fleur de Sel est une crêperie/salon de thé qui vous accueille dans une salle chaleureuse où en terrasse (chauffée en hiver) pour déguster tout un panel de crêpes sucrées, salées … plusieurs formules sont proposées, pour tous les goûts et à tous les prix comme par exemple de goûter gourmand comprenant une boule de glace, une crêpe et une bolée de cidre à 5,90€ ! Nous avons payé nos crêpes (antillaise et aux 3 chocolats) 9,80€ chacune, auquel il faut rajouter la boisson si vous le désirez.

20150301_162845

Les maisons à colombages, place du Châtel

20150301_160520

La Tour César

20150301_161028

La Collégiale St Quiriace