Les Rousses – La Dôle (Haut Jura franco-suisse)

La station Les Rousses est située dans le Haut-Jura et est frontalière avec la Suisse, elle est composée de 4 villages : LES ROUSSES, PREMANON, LAMOURA et BOIS d’AMONT. L’hiver vous pouvez pratiquer toutes les formes de glisse : ski alpin, surf (40 remontées mécaniques), le ski de fond (220 km de pistes) le tout complété par des itinéraires raquettes et des pistes piétonnes. La station offre l’altitude idéale (1120 – 1680 m). La douane est le poste de La Cure, par lequel on rejoint la ville de Nyons (Suisse)

Le Tabagnoz (notre châlet en Suisse)

Lorsque nous sommes allés skier aux Rousses, nous étions 18 ami(e)s, alors nous avions loué un grand chalet. Ce dernier était situé dans la montagne, à quelques kilomètres des Rousses, sur le territoire Suisse lieu-dit Le Tabagnoz. Nous étions logés aux pieds des pistes, juste à chausser les skis et nous voilà parti vers les sommets ! Nous avons eu de la chance car il y a eu un enneigement exceptionnel et un magnifique temps, ce qui n’était pas le cas l’année d’avant.

Massif de la Dôle (Suisse)

Le massif alpin où l’on peut skier en sortant de notre chalet est le massif de la Dôle, massif franco-suisse. Le forfait pour les 2 massifs est obligatoire. La neige est excellente, bien poudreuse et en abondance ! Le sommet de la Dôle se trouve en territoire Helvétique à 1677 m d’altitude. La Dôle fait partie des derniers plis jurassiens avant la retombée sur la plaine Suisse.

Téléski de la Dôle (Suisse)

Depuis les Rousses, prendre la direction du  Col de la Faucille, puis le parking des téléskis « Les Dappes »  à 1236 m (c’est là que nous étions logés et point de départ pour les remontées).

A droite, le premier chalet est celui que nous avons loué !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A éviter (à moins que depuis 2003 il n’y ait eu changement de propriétaire), le restaurant juste après notre hôtel sur la photo (dont j’ai oublié le nom mais il se trouve au lieu-dit Le Tabagnoz) ! L’accueil laisse grandement à désirer, le patron pas aimable du tout, la qualité des plats nous a laisser un goût amer tant à la saveur qu’ à la vue de l’addition ! Et en plus, on se fait « enguirlander » lorsque l’on ne commande pas assez vite, lorsque le patron se trompe dans la commande … etc … Bref ! Mais ceci n’a gâché en rien notre séjour et nous sommes allés souvent dîner dans le Village des Rousses ! L’origine du nom « Les Rousses » viendrait de la chasse aux bêtes rousses (renards, faisans…) pratiquée autrefois par les habitants de la vallée qui « allaient aux Rousses ».

Carte des Rousses et du Massif de La Dôle (Suisse) – Au sommet du massif, on peut apercevoir 1 grosse boule blanche : c’est le poste de navigation aérienne pour l’aéroport de Genève !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.